Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Un remaniement pour quoi faire ?

La majorité de Droite a pris une sévère correction dimanche dernier (si l’on comptabilise dans la même colonne, abstentionnistes, sympathisants de Gauche, écologistes, et FN). Elle totalise selon le quotidien Ouest France 7,5 millions de voix sur 44,3 millions d’inscrits !

Réaction immédiate de notre omniprésident, remanier l’équipe gouvernementale. En réalité, ce remaniement n’est pas la conséquence du mauvais score de la Droite, mais plutôt le prétexte pour introduire dans l’équipe quelques nouvelles têtes pressenties depuis déjà quelque temps. S’il avait fallu remplacer tous les membres du gouvernement qui ont été battus, ce n’est pas trois nouveaux que l’on aurait dû voir, mais huit ! 

Pour mémoire voici les noms des huit perdants dont on a peu parlé : Valérie Pécresse (Ministre de l’Enseignement supérieur) – Xavier Darcos (Ministre du Travail) vous savez, celui qui ne sait pas faire une règle de trois – Bruno Le Maire (Ministre de l’Agriculture) – Alain Joyandet (Secrétaire d’État à la Coopération) – Hervé Novelli (Secrétaire d’État au Commerce) – Valérie Létard (Secrétaire d’État aux Techniques vertes) – Alain Marleix (Secrétaire d’État à l’Intérieur et aux collectivités territoriales) vous savez, celui qui avait en charge le redécoupage électoral pour avantager la Droite – Dominique Bussereau (Secrétaire d’État aux Transports).

Les trois nouveaux sont arrivés pour faire plaisir aux différents courants de la Droite et calmer les parlementaires UMP qui ont à faire face à leurs électeurs particulièrement remontés contre la politique menée par le Président (bouclier fiscal, taxes en cascade, promesses non tenues…). Cela précisé, pas de démission dans l’air ! « On maintient le cap » malgré le désaveu de 5 français sur 6. Si l’on excepte la taxe carbone qui va être reportée (sans doute aux calendes grecques car ce n’est pas demain que tous les pays européens dont la Grèce, voteront cette taxe impopulaire) peu de choses risquent de changer dans les prochains mois. La retraite va occuper le terrain médiatique jusqu’à l’été et l’on se préoccupera peu du coût de la vie, du chômage, de la polution et de tous les problèmes quotidiens des français. Ainsi va la démocratie dans notre beau pays. Le peuple a droit de se prononcer tous les cinq ans mais entre temps il doit subir et se taire ou ….. descendre dans la rue.

Publicités

24 mars 2010 - Posted by | Politique

Un commentaire »

  1. Mais i nous prend vrément pour des pigeons,ya bien un moment ou le vraie etre humain à l’intérieur de nous va dire, stopppp.

    Commentaire par montagne | 7 avril 2010 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :