Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Rétablissons la justice en supprimant la TVA Hollande

  (Photo datée du 17 juillet 2012 et extraite de la page d’accueil du site du PS)

Le 14 juillet 2012 à Brest le Président Hollande affirmait : « S’il y avait eu cette augmentation de la TVA telle qu’elle avait été votée, c’était 1,6 point de TVA, 11 milliards d’euros qui étaient prélevés sur les Français, qui aurait affaibli encore la croissance, mis des personnes au chômage, amputé le pouvoir d’achat : je m’y suis refusé. »

Sur le site il est précisé : “Conformément aux engagements pris devant les Français, les députés ont donc adopté mardi 17 juillet 2012 l’article premier du « collectif » budgétaire abrogeant la hausse de la TVA de 19,6 à 21,2 %, votée par la précédente majorité”.

Jusque là tout allait bien. Mais les bonnes intentions ne durent qu’un temps ! Et comme disait Jacques Chirac “Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent(“Le Monde” du 22 février 1998). Comment, en cette période de dépenses outrancières, se priver de quelques points de TVA laquelle, il faut le rappeler, représente 47 % de la totalité des impôts collectés par l’ Etat ? La TVA pour ceux qui ne voient qu’une ligne ou colonne sur une facture c’est 319 Millions d’euros par jour de rentrée d’argent assurée. Alors ce joli pactole vaut bien quelques reculades même si c’est au prix du ridicule et du discrédit. Voyez la vidéo ci-dessous qui érige le mensonge en mode de gouvernement .

Bonne nouvelle de dernière minute, le taux de TVA sur les préservatifs restera inchangé. Merci M. Dechavanne.

5

Publicités

1 décembre 2013 - Posted by | Politique

Un commentaire »

  1. Après une rapide recherche, je découvre la complexité du système TVA dans sa version nationale, intra, extra communautaire, export ou import, avec les nombreux cas particuliers… Mais tout va bien puisque nos élus avec leurs attachés et leurs experts s’y retrouvent. Le vrai scandale des scandales, celui qui pourrait détruire notre pays de la même façon qu’une guerre c’est la dette et ses intérêts. Nous sommes capables de faire la guerre mais pas de stopper ce compteur mortifère de l’endettement qui nous conduit à la ruine. Savez-vous que la totalité de nos impôts sur le revenu sert à financer cette dette (soit 50 milliards tous les ans environ). En outre, la fraude à la TVA, La corruption pour quelque 100 milliards en Europe, et la lutte contre la contrefaçon et la dépense publique toujours en augmentation, demande des actions puissantes de l’autorité régalienne.
    En ces temps d’élections, ne faisons surtout pas confiance à ceux qui annoncent des périodes faciles et des yaka faucon mais plutôt à ceux qui parlent de la France, du chômage, et surtout de la façon de stopper l’évolution positive de cette dette. J’attends de l’ensemble des élus qu’ils parlent de la bonne utilisation de l’argent public, de transparence et de participation des citoyens, en bref une révolution. A titre d’exemple, combien a couté l’opération « pavage » des rues de la commune et combien pour le « dépavage » ?

    Commentaire par JP Plisson | 5 février 2014 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :