Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Vous a-t-il convaincu ?

 

Photo : actualite.portail.free.fr

A mi parcours (1) de son quinquennat François Hollande a tenu à faire le point de son action le 6 novembre dernier devant les français. Etait-ce une bonne idée ? Les avis sur la question apparemment étaient partagés. L’essentiel, maintenant qu’elle a eu lieu, est de savoir si elle a servi à quelque chose. Passons sur la vie privée de l’intéressé qui a été abordée et ne présente aucun intérêt pour ceux qui ont a faire face à de réels problèmes quotidiens et venons en à ce qu’il faut en retenir. Pour faire court, je vous propose de me cantonner aux idées-forces.

Première remarque, les phrases grandiloquentes sont toujours d’actualité: “Il faut que la France soit plus forte, plus juste, plus cohérente. Mon cap c’est que la France soit plus grande. Mon rôle c’est de protéger les français” etc. etc. Nos compatriotes y sont habitués. Cette formulation vise 2 objectifs : montrer qui dirige et qui est dirigé. Si vous avez des doutes sur le rôle essentiel du Président de la République, son incarnation, elle, n’en a pas. Sur la forme donc F. Hollande, comme ses prédécesseurs est resté fidèle aux pratiques élyséennes. “Normal” quoi !

Toujours dans la rubrique “France “pays de lumières” le pays sera candidat aux Jeux olympiques de 2024 et à l’exposition universelle de 2025. Beaucoup de compatriotes ne verront pas ces manifestations mais ils sont emplis de joie rien que de penser qu’elles se dérouleront peut-être chez nous.

Concernant le fond, les promesses font toujours partie intégrante du discours présidentiel : “Je vais les emmener (les français) pour qu’en 2017 la situation soit rétablie”. Autre pépite : “A partir de l’année prochaine il n’y aura pas d’impôts supplémentaires sur qui que ce soit, j’en prends l’engagement solennel.” M. Hollande nous a habitués aux promesses non tenues. A partir de 2017 aussi (il n’a pas précisé le semestre, son mandat sera sans doute terminé ou en passe de l’être) on assistera à une “baisse de cotisations sociales pérennes” pour les entreprises du CICE qui s’en réjouissent déjà.

Pour le reste, exit les problèmes du quotidien et des promesses en l’air (baisse du chômage, remise à plat de la fiscalité, vote des étrangers – je n’y suis pas favorable – , relance de la consommation par l’augmentation du pouvoir d’achat, créations de crèches et de maison de retraite, diminution du coût des énergies…). Concernant le compte pénibilité des travailleurs manuels, il faudra attendre les résultats d’une “mission”. Comme on connait l’opposition de MEDEF à cette mesure, elle a de fortes chances d’être réduite à sa plus simple expression.

Au chapitre du concret une seconde chance sera donnée aux jeunes dits “décrocheurs” auxquels, stages et contrats d’apprentissage seront proposés. 150.000 emplois d’avenir supplémentaires seront créés pour 3 ans sans conditions de diplôme et viendront s’ajouter aux 150.000 déjà créés. Malheureusement pour la dette, ces emplois seront aidés par l’Etat à 75%. Un service civique sera aussi proposé aux jeunes de 16 à 25 ans mais il ne sera pas rémunéré. Il faut s’habituer très tôt à la générosité. Des tablettes seront offertes aux élèves de 5ème. C’est déjà fait ailleurs depuis longtemps (Pays nordiques et Angleterre) mais cette nouvelle a dû faire plaisir à nos enseignants. Et pour la fin de vie, des améliorations sont nécessaires mais il faudra un consensus, donc attendre encore un peu … ou longtemps !

En conclusion, cette intervention à mi mandat ne s’imposait pas. Le Président a exposé des mesurettes qui lui permettent de se “cramponner” terme amusant qu’il a utilisé et qui selon lui évoque la difficulté de sa tâche. A mon avis, il ferait mieux de lâcher. Mais la fonction est tellement enrichissante (à tous points de vue) qu’il ne doit pas avoir besoin de serrer trop fort pour ne pas décrocher. Si je pouvais l’encourager, je lui dirais que les institutions sont tellement bien faites qu’il peut se laisser porter jusqu’en 2017 en père pénard sur la grand-mare du pouvoir.

(1) Ce billet sommeillait depuis quelques jours dans mon blog quand j’ai entendu ce matin que la côte du Président avait grimpé de 3 points. Le miracle serait-il en train de se produire ? happy.gif

Publicités

10 novembre 2014 - Posted by | Politique | ,

Un commentaire »

  1. Eh bien, pas vraiment. Et plus ça va, et moins il est convaincant, notamment faute de résultats. Cela ne rend pas les autres meilleurs ou plus convaincants non plus d’ailleurs, en particulier à droite avec la tentative de retour de Sarkozy, dont tout le monde a bien compris qu’il voulait surtout échapper à la Justice, compte tenu de la « batterie de cuisine » qu’il traîne à ses basques … Décidément, il n’y en a pas un pour sortir du lot. Mais, après tout, les Français ont un peu trop tendance à croire en « l’homme providentiel » qui les sortirait de la mélasse dans laquelle ils se prélassent. Il va falloir qu’ils se démènent par eux-mêmes, qu’ils s’organisent entre eux, enfin.

    Commentaire par KERYAQUEL | 12 novembre 2014 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :