Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Nos chers présidents

Sarkozy, Giscard, Chirac : Hollande va réformer le Conseil constitutionnel

Photo : http://lelab.europe1.fr/

C’est extraordinaire ! Voilà des citoyens qui n’ont fait qu’un bref passage à l’Élysée et qui disposent d’avantages financiers outranciers sans que cela ne les affecte ni perturbe outre mesure les français. Dans la petite vidéo qui suit et qui a été diffusée au 20 heures de France 2 le 28 janvier dernier, vous verrez un inventaire détaillé de leurs acquis qui leur octroient une vraie vie de château. Ils disposent d’allocations scandaleuses (sans parler du cumul des différentes retraites acquises à titres divers) alors que pratiquement tout leur est payé (dû ?). Que font-ils de leur (notre !) argent qui leur permettrait de disposer entre autre d’une garde rapprochée libérant ainsi nos policiers et gendarmes insuffisamment nombreux pour surveiller les islamistes radicaux. Beaucoup de gens s’offusquent mais personne ne bouge. Notre classe moyenne est absente car trop affairée à résoudre ses problèmes quotidiens; les nantis s’emploient à thésauriser et à accroître leurs richesses; quant aux pauvres, occupés à survivre, ils n’ont pas voies au chapitre. Reste les retraités (sages ?) particulièrement actifs sur Internet et dont je fais partie, mais dont le rôle se cantonne à jouer les lanceurs d’alerte. Pour le changement et l’abolition de ces privilèges aberrants, je pense hélas qu’il faudra encore patienter longuement… à moins que le peuple ne se réveille brutalement.

http://blog.francetvinfo.fr/oeil-20h/2015/01/28/video-ces-tres-chers-anciens-presidents-de-la-republique.html

 

Publicités

29 janvier 2015 Posted by | Politique | , | Laisser un commentaire

Mais qui nous gouverne ?

Je vous invite à prendre connaissance de la vidéo ci-dessous réalisée le 13 janvier 2015 sur RMC. Il s’agit de l’interview par Jean-Jacques Bourdin de la sénatrice Nathalie Goulet (UDI) chargée par le Sénat d’une mission d’enquête sur le terrorisme.

Selon cette brave dame, faute de personnel et de moyens, nos services de sécurité sont asphyxiés sous une avalanche de dossiers concernant les djihadistes. La coordination entre les services ne fonctionne pas pour des raisons de fichiers informatiques non corrélés. Les djihadistes français se baladent entre la France et la Syrie leurs allocations chômage en poche (et sans doutes aussi les autres) qu’ils retirent tous les onze mois au Pôle emploi ! Sidérant ! Et personne s’en émeut !

A défaut d’une quelconque utilité, ce genre de mission sénatoriale a au moins le mérite de nous informer de la situation. C’est déjà ça. Pour les mesures qui s’imposent on verra plus tard.

 

 

29 janvier 2015 Posted by | Politique | , | Un commentaire