Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Le site www.pontscorff.com a été piraté !

Photo : http://www.nextinpact.com

Les mauvaises nouvelles se suivent à Pont-Scorff. Après la chute malheureuse de notre édile (ou avant ?), c’est au tour du site www.pontscorff.com de choir momentanément suite à une pollution de produits pharmaceutiques (viagra …). La lutte contre le piratage informatique n’est pas une chose aisée. Les plus grands spécialistes de la sécurité comme Thalès récemment, sont eux aussi victimes d’actes de malveillance. Pour minimiser les risques d’intrusion il faut faire appel à des développeurs d’expérience et de préférence locaux. Sur Pont-Scorff voici une adresse utile :

http://www.bealcost.com/le-service/ 

Ce site est géré par M. Stéphane Le Provost Président du club local d’initiation à l’informatique (AIPS).

Publicités

30 avril 2015 - Posted by | Sécurité informatique |

4 commentaires »

  1. Le piratage du site suscite quelques commentaires piquants et amusants. Un voici un qui est tombé dans ma messagerie et dont je protège l’anonymat.

    « Je ne sais si la commune a porté plainte……Mais si j’étais enquêteur je chercherai un « ancien » qui a suivi des cours à l’AIPS,qui a tout compris et bien écouté les cours, qui est insomniaque à cause du bruit provoqué par les pavés et/ou les plaques d’égout non sellées…….
    Bonne journée ».

    Commentaire par Jean Lescop | 30 avril 2015 | Réponse

  2. Depuis 2009, je crée, gère des site internet pour toute sorte de personne ou association , de l’agroalimentaire, au club de sport et haut sportif professionnel, en passant par l’histoire locale … vous serez le bienvenu !
    N’hésitez pas !

    Commentaire par Steflp [dev] (@stefLP) | 30 avril 2015 | Réponse

  3. Encore un sale coup des PAVES, y’en a marre quand Est-ce qu’ils les retirent….

    Commentaire par JP Plisson | 1 mai 2015 | Réponse

  4. Bonjour,

    je reste dubitatif sur le piratage du site de Pont-Scorff. Quels peuvent en être les motifs, les motivations?. Toutes comparaisons avec des sites sensibles tel que celui de Thalès me parait déplacé.
    Par ailleurs, alors que le site internet de la ville a fait l’objet de multiples interventions des élus actuels lors de la campagne, considérant que cet outil de communication est essentiel pour la collectivité, comment comprendre alors qu’une plateforme provisoire ne soit pas installée pour répondre, non pas au besoin de valorisation des élus mais en réponse à la nécessaire information des habitants usagers des services. En moins de 48 heures, cela peut être réalisé. Mais il est vrai qu’à Pont-Scorff, nos édiles sont très occupés et particulièrement cet adjoint à la culture et la communication, aujourd’hui président de l’association Tier a Tud qui gère Saint Urchaud selon les directives municipales (association donc non autonome), et directeur de l’Atelier d’Estienne après le départ très discret d’un énième directeur en désaccord avec les élus et particulièrement le Maire. Et il ne peut en être autrement quand un directeur est recruté sans projet, sans orientation et donc libre de toutes initiatives, ensuite contestées par ces mêmes élus. La situation est donc surprenante: d’un coté des personnels territoriaux qui agissent au gré de leurs motivations personnelles sans obligations de subordination, et d’un autre, des habitants qui, dans les associations, doivent agir selon le diktat de nos élus locaux.
    Je n’oublierais jamais cette fois ou je suis allé donner un coup de main à l’association Tier a tud un mardi de mai 2014. Devant une petite parcelle, je suggère alors de planter du blé noir donnant à ce petit espace une dimension pédagogique sur les cultures traditionnelles, plus logique que ces rangs de vignes proches imposés par le maire.
    La réponse m’a stupéfait:  » ce n’est pas possible, Georges (le père du Maire) ne veut pas!!.

    J’ai appris également le désarroi de quelques personnes âgées apprenant l’indisponibilité actuelle du Maire: « Mais comment va fonctionner la Mairie, il n’y aura plus de conseils alors,? ». Cette situation est particulièrement intéressante car elle peut illustrer, ou non, ce que je dénonçais avant les élections de 2014: le gestion unipersonnelle de la collectivité par un maire, directeur général, une « hyper-présidence » locale détenant tous les pouvoirs.

    Curieuse façon de conduire une ville au XXIe siècle. Et ce n’est pas une opposition officielle très bien contrôlée (une très fine compétence politique du Maire de Pont-Scorff) qui pourra faire changer le cours des choses.

    Commentaire par LE PRIOL | 1 mai 2015 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :