Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Chirac a la cote ! Les français ont la mémoire courte.

 

Photo : http://commons.wikimedia.org/

Selon un récent sondage de l’IFOP auprès des français, c’est Chirac qui serait le plus plébiscité des présidents de la Vème république. Relativisons cette première place en nous attardant sur la concurrence. Et commençons par Mitterrand, le sphinx, handicapé par son regard froid et inquisiteur, il n’avait aucune chance de s’attirer la sympathie des sondés. Pas plus que son ancien rival Valéry Giscard d’Estaing avec son air hautain de vieux monarque. Restaient Sarkozy et Hollande (j’exclu arbitrairement De Gaule et Pompidou trop anciens pour avoir une chance). La démarche de cowboy du premier cité avec sa fâcheuse habitude d’haranguer les contestataires, il ne pouvait guère espérer non plus monter sur le podium. Quant à Hollande, celui qui s’est autoproclamé “Président normal” sans jamais l’être, il se mettait de fait hors jeu et ne pouvait donc prétendre à une reconnaissance quelconque. C’est donc Chirac qui a remporté le trophée, sans trop forcer. Taper sur le cul des vaches, se taper des bibines et sortir quelques formules et jurons bien choisis tout en souriant ne pouvait que séduire nos compatriotes sensibles à tout ce qui rappelle leur côté franchouillard.

Le plus sympa, c’est incontestable, mais pas le plus compétent. Tout le monde se souvient de son second septennat pendant lequel il a pantouflé un maximum. Quand on évoque son nom, je pense immédiatement aux canisettes parisiennes, inventées sous son règne et qui ont fait dire à l’humoriste Mabille, “les chiens chient, les propriétaires raquent”. On ne peut évoquer Chirac sans dire quelques mots sur son épouse “Bernie” qui vit depuis des lustres aux crochets de l’Etat. Elle s’est installée avec son époux dans un immeuble parisien “prêté” par la famille de leur ami libanais, le richissime Hariri assassiné en 2005. Des véritables coucous ! Il est vrai qu’avec des petites retraites et la vie chère de Paris, il n’est pas aisé de trouver un logement à bon prix.

Ces paroles médisantes prononcées, il faut se creuser la mémoire pour se remettre dans les évènements des époques Chirac. Le Canard enchaîné du 29 avril 2015  lui a consacré un petit article que j’ai scanné et qui résume mieux que je ne saurais le faire, les temps forts de ses passages à l’Élysée. Bonne lecture.

Publicités

13 mai 2015 - Posted by | Politique |

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :