Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Les chevaux s’impatientent dans leur stalle

Fichier: Steeple-chase (1257926029) .jpg

Photo : https://en.wikipedia.org

Bien que le Grand Steeple-Chase de mai 2017 (comprenez les élections présidentielles) soit encore bien loin, les écuries (partis politiques) et les bookmakeurs (médias) ont déjà commencé à galoper. Du côté de l’écurie socialiste, les sociaux libéraux sont en congrès et le président à la bougeotte. Il passe le plus clair de son temps dans des voyages à la rencontre du peuple d’en bas qui semble ravi par cette opération de séduction; on voit même des gens se bousculer pour lui serrer la main !  Côté opposition, l’ancien président en fait autant et anime des conventions. Les spectateurs (électeurs) qui estiment à juste titre que ces tours de chauffe sont trop précoces, finissent par s’irriter et souhaiteraient qu’on s’ intéresse davantage à leur quotidien. Cependant ils ne rechignent pas à répondre aux divers sondages et pronostics dont sont friands les médias.

Bien malin celui qui actuellement trouverait à coup sûr celui qui enlèvera la timbale. En deux ans beaucoup de choses peuvent se passer (souvenons-nous de l’affaire DSK donné vainqueur haut la main et qui a chu tout près de l’arrivée à cause d’une pulsion sexuelle incontrôlée), mais malgré tout, il y a de fortes chances pour que le gagnant se trouve parmi les impétrants qui nous rebattent actuellement les oreilles. C’est pourquoi, moi aussi, je vais me lancer dans les hypothèses (*).

Parmi les vieux chevaux, il en est deux qui croient dur comme fer qu’ils seront à l’arrivée. Le Président sortant, tout d’abord qui à mon avis n’a aucune chance. Actuellement seul 1 français sur 5 lui accorde crédit tant la gouvernance depuis 2012 a été chaotique et ses prestations ubuesques. Il faudrait non pas un mais plusieurs miracles pour qu’il renverse la vapeur. De toute manière il a conditionné sa participation à une baisse significative du chômage qui parait bien irréaliste même d’ici à deux ans. S’il ne se représente pas, il n’y a actuellement aucune figure à gauche susceptible de reprendre le flambeau. Il n’y aura donc pas pour moi de socialiste à la tête du pays en 2017.

Autre candidat, l’ancien Président Sarkozy, qui pense toujours à son retour en se rasant chaque matin. La place doit être vraiment bonne pour faire montre d’autant de pugnacité à vouloir retrouver son fauteuil. Soyons réalistes, n’ayant pas fait mieux que ses prédécesseurs pendant 5 ans, après avoir agacé un grand nombre de nos concitoyens, il aura beaucoup de mal à convaincre qu’il a changé et qu’il peut mieux faire. Ses chances pour moi sont aussi nulles que celles de Hollande. Un récent sondage le confirme qui montre que 72 % des français ne veulent plus de lui.

Côté outsiders, les candidats ne manquent pas. A droite, Juppé tout d’abord part avec plusieurs handicaps : il est vieux, a montré par le passé un visage pas toujours avenant et surtout apparait très versatile. Après s’être fait oublié au Canada il devait arrêter la politique et se consacrer à sa bonne vieille ville de Bordeaux à la quelle il semblait très attaché. Lors des primaires, il sera un candidat sérieux pour Sarkozy, sans plus.

Autre outsider, à droite, Le Maire; il a pour lui la « jeunesse » et aussi il faut le dire, un peu de mollesse qui affaiblit sa crédibilité ! Il apparait plus “neuf” et a donc plus de chances. Ses qualités restent à démontrer. En tout état de cause, il faudra attendre les primaires des Républicains qui auront les casseroles de l’ex UMP à faire oublier. Malgré ce passé sulfureux, ce sera un Républicain qui gagnera car les français aiment l’alternance et, ont la mémoire courte.

Dernier outsider de l’écurie Front national, Marie Le Pen qui restera la grande incertitude de cette course. Beaucoup de concitoyens miseront sur elle et elle sera sûrement bien placée et peut-être en tête au premier tour. Si d’aventure elle franchissait la ligne au second tour ce serait un véritable choc pour le pays et l’Europe. Ses chances sont à mon avis très minces dès qu’elle se présentera dans la dernière ligne droite…mais qui sait ?

Le grand favori sera donc pour moi Juppé ou Le maire. J’en prends le pari mais conditionne mon choix définitif la liste officielle des partants. Cela dit, je m’empresse de préciser qu’aucun des deux n’aura l’envergure du chef que les français attendent depuis des décennies.

Et vous, avez- vous un pronostic ? A quel champion pensez-vous  ?

(*) j’exclus pour l’instant Fillon, Valls et d’autres peu en forme actuellement.

Publicités

5 juin 2015 - Posted by | Elections, Politique |

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :