Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Déchéance de nationalité – Les entourloupes

Photo :http://www.volcreole.com/

Ils n’étaient pas nombreux ce vendredi 5 février 2016 à la Chambre des députés pour débattre de la déchéance de nationalité. Quelle idée aussi d’aborder ce sujet le jour où les 3/4 des députés sont dans le train pour regagner leur circonscription. Remarquez que c’eût été aussi stupide de les convoquer un lundi, jour où les mêmes rentrent de province avec leur valise de linge propre.

Mais là n’est pas la question et pour en revenir au sujet qui m’intéresse, Hollande et son équipe, il faut le reconnaître, ont réussi un joli tour de passe-passe. Le mot “bi-nationalité” qui concerne 3 à 4 millions de possesseurs de double passeports (et autant d’électeurs) ne figurera pas explicitement dans le texte final. L’astuce a consisté à en enlever le mot bi-nationalité et à dire que tous les français seront concernés par la mesure de déchéance. Cette dernière ne pouvant pas s’appliquer à nos compatriotes – qui ne peuvent être apatrides – elle ne s’appliquera donc, par défaut, qu’aux binationaux. Finaud n’est-ce pas ?

Autre entourloupe, plus grave, et qui concerne cette fois monsieur tout le monde, il est prévu dans le texte que la déchéance de nationalité ne se limitera pas uniquement aux terroristes. Le projet prévoit en effet d’étendre son champ d’application aux délits “constituant une atteinte grave à la vie de la nation”. Si ce genre de disposition liberticide laissée à l’appréciation d’une autorité supérieure est inscrite dans la Constitution on va pouvoir, quand nécessaire, ouvrir grande les prisons pour accueillir sans distinction les opposants ciblés au régime en place.

Reste à savoir maintenant comment les empêcheurs de tourner en rond de la Droite, des écolos et des frondeurs vont réagir à ce texte. La partie est loin d’être gagnée. Affaire à suivre …

Publicités

7 février 2016 - Posted by | Assemblée nationale | ,

Un commentaire »

  1. Déjà, « la définition juridique de la nationalité, inscrite dans la constitution, est aussi une invention de la révolution de1789. Une arme est créée, qui servira contre les émigrés : la déchéance de la nationalité, c’est à dire de la citoyenneté… » Jean Sevillia – Historiquement Incorrect.
    Que l’on cesse cet écran de fumée médiatique pour nous intéresser, par exemple, à toutes ces entreprises et organisations qui ne payent pas leurs impôts. L’optimisation fiscale est une fraude fiscale légale alors chers Élus changer les lois..

    Commentaire par JP Plisson | 8 février 2016 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :