Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Le désespoir des producteurs de lait

 

Plusieurs centaines d'agriculteurs en colère étaient présents lundi soir, pour le blocage de l'usine Lactalis.

Photo : http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/en-images-les-producteurs-bloquent-lactalis-pour-un-juste-prix-du-lait_1823524.html

Emmanuel Besnier, vous connaissez ? C’est le PDG de Lactalis premier groupe laitier européen, peut-être même mondial. Ce brave homme qui pèse selon “Forbes” 8,3 milliards de dollars, estime inacceptable l’augmentation réclamée par ses 13.500 fournisseurs de lait. Ils ne demandent pourtant pas la lune ! Juste suffisamment pour en vivre comme le souhaitent tous ceux qui travaillent en ce bas monde. Nos producteurs laitiers perçoivent actuellement autour de 256 euros pour 1.000 litres de lait  alors qu’ils estiment à 350 euros leur juste prix de revient. Le milliardaire lui, ne veut rien entendre. Excédés et exsangues les producteurs ont donc décidé de manifester en bloquant le siège Lactalis à Laval. Pour calmer les esprits M. Besnier, bon prince, a proposé de passer à 280 puis à 271 euros les mille litres. Insuffisant, ont clamé les producteurs décidés à ne rien lâcher ! C’était compter sans la détermination du PDG qui a obtenu de la justice que les syndicats décampent rapidement ou qu’ils s’acquittent d’une astreinte de 5.000 € par heure de blocage. Le message a vite été compris et les manifestants ont rangé pneus et pancartes… mais en jurant qu’ils reviendraient à la charge. La suppression des quotas laitiers n’était donc pas une bonne idée. La surproduction laitière face à la concurrence néozélandaise (188 € les 1.000 litres) va par conséquent conduire tout doucement nos petits producteurs à la faillite.

Complètement abattu par l’attitude incompréhensible du sieur Besnier, M. Philippe Jehan responsable de la FDSEA/Mayenne a confié son désespoir hier au micro de France info. Ecoutez son témoignage particulièrement poignant..

 

 

Publicités

28 août 2016 - Posted by | Agriculture, Producteurs de lait |

5 commentaires »

  1. Et voilà une conséquence supplémentaire de l’ultra-libéralisme !!! Un système pourtant soutenu par la FNSEA, syndicat ultra-majoritaire chez les agriculteurs qui a co-géré la politique agricole de la France depuis des décénies … Tout cela pour en arriver là. Effectivement, dans le domaine agricole comme dans bien d’autres, les choses ne tournent plus très rond. Du moins pour la majorité.

    Commentaire par DANIEL | 28 août 2016 | Réponse

    • pour complement :

      nicolas, eleveur passe dans envoye special et qui ne voulait pas s’en prendre a BIGARD, de peur de represailles
      puis recale par hollande lors de son dernier show tele !

      les 3B – BEULIN, BIGARD, BESNIER vous saluent bien ! et les tekno-serfs se suicident,,,

      Commentaire par cyrille | 28 août 2016 | Réponse

  2. Un seul mot : FREXIT… »Lorsqu’on ne possède pas de politique on se fait imposer celle des autres » – Charles de Gaulle…

    Commentaire par JP Plisson | 29 août 2016 | Réponse

  3. Aujourd’hui 2 septembre, François 1ER reçoit Charles Quint à Chambord. Au menu : Cochon au lait, Bœuf, Poularde, agneau et tendre de lapin …Le peuple régale, les éleveurs trinquent, les algues vertes prospèrent…

    Commentaire par JP Plisson | 2 septembre 2016 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :