Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

La disparition programmée des hôtesses de caisse

P1130439

Photo : Agence jjLCP

Les caisses automatiques rapides (sans hôtesses de caisse ou plutôt avec une hôtesse pour 6 ou 8 caisses) ne connaissent pas un franc succès dans la région. Destinées en principe à faire gagner du temps aux gens pressés se présentant  avec quelques articles en fin de courses, les clients, pour la plupart, préfèrent faire la queue aux caisses traditionnelles.

Interrogés, ils justifient leur choix par 2 explications : ces machines suppriment des emplois transférant de surcroit le travail aux clients et, ils ne l’avouent pas toujours, ils craignent de rencontrer des problèmes devant ces appareils.

Champions de l’automatisation et convaincus que l’on peut se passer des caissières, les japonais ont inventé le panier intelligent qui scanne l’article avant qu’il n’y soit déposé. En réalité comme vous le verrez dans la vidéo ci-dessous, c’est le client qui, pour l’instant, scanne les articles, mais tout le reste jusqu’à l’emballage, est du domaine de la machine. Il faut le reconnaître, l’effort demandé aux clients est minime (donc acceptable) et le procédé se généralise au pays du soleil levant.

Si ça marche là-bas, il y a de fortes probabilités pour que le système s’exporte et s’implante aussi chez nous au grand dame des hôtesses de caisse qui devront se reconvertir. Depuis le temps qu’on nous dit qu’un seul métier en un même lieu dans une vie, c’est fini, eh bien, en voilà une nouvelle preuve. Vive les formations et la mobilité prônées par Macron et ses camarades de la mondialisation.

Si cela semble donc compromis pour les hôtesses de caisse, qu’adviendra-t-il de nos sympathiques et charmantes hôtesses d’accueil ? Seront-elles elles aussi remplacées par un robot qui bossera inlassablement à la réception sans pause pipi ni cigarettes, sans congés ni RTT ? Et qui s’occupera des locations de véhicules ? Qui règlera nos problèmes ? Qui enfin nous remettra avec le sourire les schroumpfs et les cadeaux pour plus de 50 € d’achat, hein ?

Le progrès apparemment n’a pas fini de nous étonner et… de nous inquiéter.

Viva la revolucion !

Publicités

8 avril 2017 - Posted by | Mondialisation, Robotisation |

5 commentaires »


  1. PAR LES RAMONEURS DU MENHIR !!!

    Commentaire par psykoi | 8 avril 2017 | Réponse

  2. Merci Jean, pour cet article qui prend la défense des hôtesses de caisse, car bien souvent nos chers clients n’imaginent pas les contraintes de ce métier…porter des packs d’eau (même s’il est mentionné que les articles de plus de 8kgs restent dans le caddie), elles peuvent parfois faire 10 heures de caisse par jour! supporter les humeurs des clients : le grincheux, le pas content, le radin et surtout le gentil! et en plus proposer aux clients diverses offres en cours…la caisse de moins de 10 articles est la plus fatigante car elle doit être rapide!!! donc toutes ces contraintes doivent se passer dans un rythme soutenu….ces caisses existent encore car le client n’est pas encore prêt à parler à un robot, même s’il recherche la rapidité! à Pont-Scorff, le contact humain est primordial et c’est notre chance!
    Ce n’est plus le cas dans les grandes villes!!
    En ce qui concerne les hôtesses d’accueil, elles font le maximum pour satisfaire leurs clients!!!
    Merci de valoriser notre image car une chose est sûre, un robot n’aura jamais notre sourire!
    Il faut déprogrammer la disparition des hôtesses de caisse…..

    Commentaire par le sauze lydia | 11 avril 2017 | Réponse

  3. La situation des hôtesses de caisse illustre bien le manque total d’anticipation des conséquences des dits progrès technologiques impactant à vitesse croissante tous les secteurs de l’économie où nous, êtres humains citoyens, exerçons nos talents pour gagner notre vie…Les variables d’
    ajustement systématiques ravalent les personnes à l’état d’objet, alimentent l’égocentrisme et la
    solidarité familiale et de voisinage fragilisée, le « vil métal » pervertit par anticipation toute relation spontanée ! Comment réagir ? traiter « le mal par le mal » puisque l’intérêt prime autant, le boycott, faire des choix plus éthiques, en somme, la loi de l’offre et de la demande… horizon « tristounet »
    mais on avance, inéluctablement. Quant à moi, je persiste à m’adresser aux caissières dont je salue les mérites de nous apporter un contact « pro » en dépit des contraintes liées à leur
    poste de travail. Merci à tous ces vivants témoignages de chaleur humaine préservée.

    Commentaire par prades | 12 avril 2017 | Réponse

  4. Au-delà de cette honorable profession, nous sommes à la veille d’une révolution technologique avec la généralisation des « robots ». Bill Gates, indiquait récemment qu’il faudrait intégrer l’évolution du travail qui demain sera effectué par des robots, il avançait le chiffre qu’un robot (hors informatique) remplacerait 6 à 7 ouvriers. Il suggérait de taxer ces robots afin de dégager des liquidités pour financer un revenu universel où l’humain travaillerait à son épanouissement. Cette évolution sociale est du même ordre que la suppression du marché triangulaire (esclavage) et de la création de la sécurité sociale. En France, Benoit Hamon a lancé cette grande idée de progrès qui aurait mérité une meilleure explication et un soutien massif des « éléphants ». Bref, dans les années 70 nous espérions la voiture volante et le stockage de l’électricité, nous avons eu Twiter…Occasion manquée !

    Commentaire par JP Plisson | 16 avril 2017 | Réponse

    • Arguments très pertinents : ne lâchons pas l’affaire !

      Commentaire par prades | 17 avril 2017 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :