Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Bravo Manu, bien joué !

image

Photo : http://edition.cnn.com/

Le coup des 9 milliards de dépenses imprévues et inconsidérées de son mentor Hollande, bien qu’usité, à encore marché… et les français ont une nouvelle fois avalé la couleuvre tant l’artifice est un classique des entourloupes du pouvoir. Chirac, Sarkozy et Hollande nous ont déjà fait le coup et donc personne n’a hurlé à l’imposture.

Si l’on en croit la Presse, il aura fallu que Macron interpelle la Cour des comptes pour qu’il apprenne officiellement les dérives budgétaires du précédent gouvernement. Mais dites-moi, Macron n’était-il pas ministre de l’économie à l’époque ? Ne savait-il pas que le Trésor avait déjà alerté ladite Cour sur les dérapages du camarade François ? (les prévisions de ce dernier ont été qualifiées par les magistrats de la rue Cambon d’”insincères”. Comme cela est joliment dit). Et la Cour des comptes qui d’ordinaire est soucieuse de la bonne gestion des finances ne devait-elle pas mettre en garde l’impétrant ? A défaut, ce dernier, avant de promettre la lune aux Français, ne pouvait-il pas s’assurer que les comptes étaient à l’équilibre ?

Tout cela relève de la mise en scène pour justifier la réactualisation des promesses de campagne. La preuve, la fameuse suppression de la taxe d’habitation qui a séduit bon nombre de concitoyens; dans un premier temps elle devait bénéficier à tous puis dans un deuxième temps être calculée sur les revenus et maintenant elle se voit repoussée à la fin du mandat. Itou pour l’ISF et le CICE qui seront retardés ou étalés.

MM. Macron et Philippe arrêtez de prendre les Français pour des demeurés. La ficelle est trop grosse pour passer inaperçue. Nous savons que nous allons devoir serrer la ceinture. Les cadeaux seront pour plus tard mais les impôts ne vont pas tarder à fleurir. On connait la chanson. Déjà deux taxes sont officiellement dans les tuyaux : le passage du prix du paquet de cigarettes à 10€ et et la taxe sur les poids lourds. D’autres sont probablement à l’étude.

Décidément, comme diraient certains macronistes qui se réveillent doucement, on ne sait plus à quel Président faire confiance. Peut-être à une femme en 2022 comme l’affirme Attali ? L’idée n’est pas stupide. Si de plus la postulante est charmante, les français se diront qu’une femme, pour la première fois peut être digne de confiance et… ils retomberont dans le panneau ! Ils savent pourtant que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent (Henri Queuille). Rire

Note du rédacteur : ce billet a été rédigé le 7/7/17. D’où le décalage avec les nouvelles mesures annoncées aujourd’hui. Comme quoi, vérité d’un jour en politique …

Publicités

10 juillet 2017 Posted by | Macron, Politique, Promesses | 2 commentaires