Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Notre-Dame-des-Landes : l’assaut se prépare

image

Photo : http://img.over-blog-kiwi.com/1/94/13/62/20160227/ob_fe8df5_nddl-3.jpg

Selon l’hebdomadaire « Valeurs actuelles » du 7 décembre 2017 le ministère de l’intérieur aurait élaboré un plan d’action pour nettoyer la ZAD (zone à défendre) de Notre-Dame-des-Landes. Il attendrait le feu vert du Président qui devrait être donné à partir du 13 décembre prochain. Ce n’est donc plus qu’une affaire de quelques jours. Car enfin, il faudra bien trouver un épilogue à cette histoire. Une capitulation comme celle de Hollande ou une victoire de l’Etat de droit incarné par notre Président jupitérien Macron ?

Peu de français ont une idée précise de la zone investie par les opposants au nouvel aéroport. Elle s’étend sur 1600 hectares de terres agricoles et de bocage. Cette surface est occupée en permanence depuis 2008 par 500 à 600 militants (Français, Allemands, Belges et Britanniques). Les autorités en se basant sur Sivens, autre lieu de contestation, ont estimé que la mobilisation de sympathisants pourrait être portée, si nécessaire, à plus de 10.000, d’où leurs inquiétudes !

Sur le site les zadistes vivent en totale autarcie (boulangerie, conserverie, armurerie, fermes d’élevage, salle de spectacle, un PC radio et même un hôpital de campagne. C’est un véritable camp retranché qui à été installé permettant aux “écobranchés”  de se défendre à 20 mètres du sol voire de charger les forces de l’ordre. Des grandes tranchées ont été creusées. Des palissades, barbelés, fortins et des miradors en bois équipés de miroirs pour aveugler les hélicoptères ont été érigés. Prévoyant un assaut violent, les zadistes ont installés des pièges pour couper les pieds et des clous ont été planté dans le béton. Ils ont aussi prévu des “cacapultes” alimentées par des excréments, de l’urine et de la peinture qu’ils envisagent de projeter sur les gendarmes et CRS. Plus à craindre en cas d’assaut, les zadistes disposent d’un arsenal impressionnant et mal évalué; des bouteilles de gaz, des armes de poing, à grenaille, de guerre, des fusils de chasse et de 2 dépôts de munitions. Sans compter des cocktails Molotov, et des bouteilles incendiaires. Tout laisse à penser qu’il ne sont pas prêts à rendre les armes.

Du côté des forces de l’ordre des moyens très importants sont envisagés. Ils sont estimés, pour être suffisants, à une trentaine d’unités de forces mobiles soit plus de 2200 personnes ! Trois hélicoptères se relaieront pour suivre la situation depuis le ciel et éclairer le sol la nuit. Il n’est pas exclu que l’armée soit appelée en renfort pour le transport de troupes par hélicos et pour faire du brouillage, de la neutralisation radio et de la détection de chaleur. Il n’est pas non plus impossible qu’il soit fait appel à l’aviation de chasse pour photographier et aider à la manœuvre des troupes au sol. Rien que ça !

C’est donc un futur champ de bataille qui se dessine. Tout laisse à penser que si la décision d’évacuer la ZAD par la force était prise, le pire serait à craindre tant la détermination des opposants est forte. L’assaut ferait certainement des blessés et peut-être malheureusement des morts. J’espère que le Président Macron, qui joue gros dans cette affaire, aura la sagesse du roi Salomon. Nicolas Hulot, qui a aussi sa crédibilité en jeu et probablement son avenir au gouvernement, saura-t-il le conseiller ?  La construction d’un aéroport aussi nécessaire soit-il, comme l’affirment certains, ne peut être construit sur un champ de désolation qui risque d’être marqué à jamais par le sceau de la violence.

Publicités

11 décembre 2017 - Posted by | Environnement |

Un commentaire »

  1. Il paraîtrait de source à confirmer que NDL serait privatisé en même temps que ADP et la Française des jeux (réflexion en cours pour Orly). Cette information peu diffusée dans les grands médias (elle n’intéresse personne) fait beaucoup de bruit dans « la Tribune et les Echos » sans doute en raison des dividendes espérés. Ce qui est cocasse c’est le choix d’une très grande banque américaine d’affaires aux honoraires indécents pour assurer cette privatisation, n’y aurait-il pas de banques en France ou en Europe…Et surtout, ces privatisations sont elles nécessaires. Nous nous rapprochons de la privatisation de l’école, de la sécurité sociale et peut être même de l’air que l’on respire…

    https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/grands-groupes-francais-halte-a-la-curee-761245.html

    Commentaire par Roger | 11 décembre 2017 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :