Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

LINKY : l’opposition s’accentue, mobilisons-nous

image

Photo : https://humanite.fr/compteurs-linky-pourquoi-le-courant-du-mal-passer-631832

Bien que les articles se fassent plus rares dans la Presse, le combat contre les compteurs LINKY continue et on peut même dire s’intensifie. J’en veux pour preuve l’enquête réalisée par le mensuel “Que choisir” d’octobre 2017 et les nombreux billets publiés par les bloggeurs sur Internet.

Voici 4 liens intéressants que je vous invite à consulter :

1) L’enquête de Que choisir sur la scandaleuse impunité d’ENEDIS (EDF) https://www.quechoisir.org/enquete-compteurs-linky-la-scandaleuse-impunite-d-enedis-n46512/

2) Les modèles de courrier proposés par Robin des toits pour refuser Linky : http://www.robindestoits.org/LINKY-Courrier-de-refus-des-nouvelles-Conditions-Generales-de-Vente-d-EDF-02-11-2017_a2460.html

3) La trahison de Nicolas Hulot sur France Inter : https://www.facebook.com/reneevacus71/posts/1722257294514949

4) La position de Nicolas Hulot répondant à un maire qui l’interpelle sur ces compteurs. http://www.stop-linky.fr/stoplinky/images/pdf/lettre_hulot.pdf

 

Publicités

8 décembre 2017 Posted by | Environnement, Nuisances | | Laisser un commentaire

Compteurs LINKY : 5 milliards d’euros de bénefs quand même !

image

Photo : http://alireailleurs.tumblr.com/post/145249927438/linky-en-ses-enjeux-canardpc

 

Le Canard enchaîné du 29 mars 2017 publie un article (voir ci-dessous) qui révèle que l’État a autorisé ERDF à empocher une marge de 7,25 % sur les compteurs Linky, à laquelle s’ajoute en prime une carotte de 3% accordée par la Commission de régulation à l’énergie si tous les foyers sont équipés des nouveaux compteurs en 4 ans. Un joli cadeau de cinq milliards au total !

10,25 % qui se retrouveront bien cachés sur votre facture, on comprend mieux les trésors d’énergie déployés par les installateurs privés qui eux aussi, on peut le parier, doivent percevoir une « petite » récompense pour le zèle manifesté dans la réalisation des objectifs visés.

A la lumière de l’article du Canard, qui par ailleurs résume parfaitement la polémique qui entoure ces compteurs, on y voit un peu plus clair sur les in(tensions) d’EDF.

 

Linky rapporte 5 milliards

3 avril 2017 Posted by | Environnement, Nuisances | | 2 commentaires

LINKY : un courant porteur… d’embêtements

image

Photo : http://danactu-resistance.over-blog.com/2016/08/linky-c-est-toujours-non.html

Le Canard enchaîné” du 22 février 2017 (voir ci-dessous) rapporte la mésaventure d’un client Engie (ex EDF) qui, aussitôt équipé du nouveau compteur Linky, a vu son congélateur rendre l’âme.

Rattrapé avant qu’il ne disparaisse, le technicien s’est déclaré incompétent pour aider l’infortuné client. Prétexte invoqué : il ne pouvait intervenir en aval du compteur. De vous à moi, en supposant qu’il ait eu cette possibilité, je vois mal ce qu’il aurait pu faire pour dépanner l’appareil.

Au final, après réparation et une facture de 306 €, Enedis (ex ERDF), la filiale d’EDF chargée de la mise en place des compteurs, a dégagé sa responsabilité arguant que : ”le lien de causalité n’est pas démontré .

Linky le bien nommé, un lien manifestement étroit et chaleureux qui uni EDF à ses clients !

Si une telle mésaventure vous arrive, contactez sans détours l’association des Citoyens éclairés de Lanester sur le site :  http://www.lescitoyenseclaires.org/. Ils sauront vous indiquer la marche à suivre au mieux de vos intérêts.

 

Linky flingue les congélateurs0001

28 février 2017 Posted by | Environnement, Nuisances | , | Un commentaire

LINKY serait inoffensif – Vous y croyez vous ?

image

Photo : http://www.philosophine.fr/linky-un-ami-qui-ne-te-veut-pas-du-bien/

 

Bonne nouvelle ? L’ANSES (Agence de sécurité sanitaire) vient d’annoncer que les compteurs LINKY étaient inoffensifs, du moins à court terme. Pour le long terme il faudra encore patienter probablement comme pour l’amiante.

En attendant, 306 maires font de la résistance et les préfets les assignent devant les tribunaux. Un joyeux bazar ! Mais qu’est-ce qui a bien pu leur prendre à ces empêcheurs de tourner en rond tandis que la grande majorité de leurs collègues souhaite rester en bons termes avec leur hiérarchie ? Il est vrai aussi que si les citoyens dociles leur facilitent la tâche…

Quoi qu’il en soit, les 1800 poseurs de compteurs Linky répartis en 30 entreprises sous-traitantes font leur beurre. En accélérant les cadences ils peuvent se faire plus de 400 euros par mois selon un poseur anonyme qui s’est confié au “Canard” (voir l’article ci-dessous). Pas étonnant qu’ils soient tenter d’effectuer des passages en force chez l’usager.

Pour tous ceux qui suivent cette affaire de près, sachez que la prochaine réunion d’information des Citoyens éclairés se déroulera à Caudan jeudi prochain 5 janvier (Salle des fêtes de la mairie – entrée gratuite).

 

Linky Canard du 281216

3 janvier 2017 Posted by | Environnement, Nuisances | | Un commentaire

LINKY à Pont-Scorff

P1130321

Photo : jjLCP

 

Lundi (19 décembre 2016), à l’initiative de l’association de Lanester “Les citoyens éclairés” une réunion d’information sur les dangers du nouveau compteur Linky s’est déroulée à Pont-Scorff dans les locaux de la Maison des associations.

Peu de scorvipontains s’y sont rendus. On a pas vu non plus de représentants de la Mairie. Dommage ! Il y avait pourtant matière réflexion et de nombreuses informations à connaître. Comme il serait trop long et, donc fastidieux, de les exposer dans ce court billet; je vous invite à vous rendre sur le site de l’association pour en savoir davantage.

D’ores et déjà, on peut retenir quelques idées-forces relatives à ces nouveaux compteurs :

– Leur gratuité n’est qu’apparente (une petite taxe, visible sur votre facture EDF (rebaptisée ENEDIS), vous sera prélevée régulièrement).

– Un appareil connecté devra être installé à vos frais sur le compteur pour pouvoir tirer la totalité des avantages annoncés par ENEDIS. Coût environ 40 euros.

– Le courant CPL diffusé par Linky est dangereux pour la santé. De nombreuses allergies ont été signalées et ENEDIS/ERDF a dû faire marche arrière.

– De même, suite à l’installation de ces compteurs, des appareils électriques ont disjonctés (lampes, portes de garages, portes d’entrée, moteurs d’appareils ménagers…). En cas de mauvaise volonté de la part d’ENEDIS, vous pouvez porter plainte au greffe du tribunal d’instance pour être dédommagé (préjudice inférieur à 4.000 €). Cette action a l’avantage d’inciter au dialogue.

– La société OTI France fait le forcing auprès des usagers pour installer les compteurs Linky : intimidation, violation de domicile, intrusion…

– Vous n’êtes pas obligés d’accepter ces compteurs. Pour les refuser, il existe un formulaire que le site des citoyens éclairés met à la disposition des usagers. Ce document doit être adressé en recommandé à ENEDIS/ERDF et au, maire de votre commune.

– De même, si le compteur a été installé, vous pouvez demander à ce qu’il soit déposé et remplacé par un ancien compteur (formulaire également disponible sur le site). Comme pour le formulaire de refus, il doit être aussi adressé en recommandé à ENEDIS/ERDF, au maire de votre commune et à OTI France.

– Si vous avez une maison neuve en construction, c’est un compteur traditionnel qui doit être installé par EDF et non par OTI France.

– Pour contacter l’association adressez votre message à : lescitoyenseclaires@riseup.net

Les citoyens éclairés de Lanester sont des lanceurs d”alerte. Vous pouvez soutenir leur action en adhérent à l’association pour la modique somme de 10 €.

 Prochaine réunion le 5 janvier 2017 à Caudan Salle des fêtes de la Mairie.

22 décembre 2016 Posted by | Environnement, Nuisances | | 2 commentaires

Linky : Ouest France bien complaisant avec Enedis

image

Photo : http://www.next-up.org/France/DVD.php

De mémoire de lecteur occasionnel (c’est mon épouse qui a souscrit l’abonnement à ce journal) c’est la première fois que le quotidien accorde autant de place au sujet. Presque une demi page…de Pub, diront les mauvaises langues ! J’ai trouvé le journaliste plutôt gentil avec ERDF oh pardon avec ENEDIS (c’est son nouveau nom). La première partie de l’article (la plus développée) est consacrée à l’impossibilité de s’opposer à l’installation de ces compteurs qui font polémique. Les appareils n’appartenant pas aux particuliers et ces derniers n’étant pas par ailleurs très nombreux à s’y opposer (même si les maires appuyés par les conseils municipaux s’engagent à leurs côtés) il n’y a pas lieu d’en faire un fromage; c’est comme ça, un point c’est tout !

La seconde partie de l’article, que l’on peut croire indépendante de la première car détachée et positionnée en dessous de la signature du rédacteur, est plus intéressante parce qu’elle évoque la mobilisation des citoyens et parle du rayonnement dégagé par les compteurs. Pour résumer cette partie, les appareils présentent certainement un danger mais il est minime car faible et ponctuel. On apprend néanmoins une chose intéressante, les données collectées (à partir desquelles on peut aisément deviner l’activité journalière des abonnés), sont enregistrées (l’article ne précise pas où) et que le client peut désactiver l’enregistrement. Dommage que le journaliste ne donne pas le modus operandi.

Autres lacunes, le rédacteur oublie de signaler que l’ANSES (L’Agence nationale de sécurité sanitaire) n’a pas encore rendu ses conclusions sur les éventuels dangers générés par ces compteurs. Il n’est pas plus question dans son article des dysfonctionnements d’appareils ménagers observés chez certains particuliers (machines à laver, portes électriques, ordinateurs…tombés en panne) que du développement de cette technologie dans les autres pays de la Communauté européenne.

Pour conclure, le brave journaliste emprunt d’objectivité et soucieux de ne pas être taxé de partialité aurait pu attiser la curiosité des lecteurs et ouvrir le débat en les dirigeant à la fin de son article vers des sites consacrés au sujet comme Priartem par exemple, site qui, comme son nom ne l’indique pas, agit Pour Rassembler Informer et Agir sur les Risques liés aux Technologies ElectroMagnétiques (https://www.priartem.fr/). Mais peut-être fallait-il ménager ENEDIS, un client généreux qui n’hésite pas à s’offrir des pages entières de pub dans les journaux ?

Vous souhaitez en savoir plus sur Linky ? Voici quelques liens qui devraient vous intéresser :

 http://refus.linky.gazpar.free.fr/lassus-ment-bourdin.htm

 http://lesmoutonsenrages.fr/2015/10/29/pourquoi-il-faut-refuser-linky-le-nouveau-compteur-communicant/

 

 

17 octobre 2016 Posted by | Environnement, Nuisances | | 5 commentaires

LINKY : la polémique continue

CPL_Danger_Cancer_Etude_Scientifique_NCBI_Linky_ERDF_a_Disjoncte

Photo : http://www.next-up.org/France/Linky.php (site des anti-linky)

Nouvelle escalade dans le conflit qui oppose les anti-compteurs Linky au lobby EDF/ENEDIS (Ex ERDF) et consorts (OTI…).

C’est le maire de St Cast commune finistérienne de 1536 habitants qui, cette fois, se trouve au cœur de la tourmente. Figurez-vous que ce brave maire soucieux de la santé de ses concitoyens a estimé qu’il était judicieux de différer, sur sa commune, l’installation de ces compteurs à la réputation malsaine… le temps que le ministère de la Santé se prononce sur l’innocuité de ces appareils (1). Sage résolution approuvée par son conseil municipal, mais pas du goût d’ERDF qui, s’assoyant sur toute démarche citoyenne, s’est plaint auprès du tribunal administratif de Rennes qui vient d’adresser à l’édile une requête afin qu’il annule les délibérations de son Conseil. Le malheureux qui ne fait qu’entendre l’inquiétude de ses administrés risque donc une amende de 4.000 euros en cas de refus.

L’affaire semble cette fois prendre une nouvelle ampleur car le quotidien Ouest-France du 29 septembre 2016 ouvre plus largement ses colonnes au conflit. Aussi, je me trouve dans l’obligation de reproduire l’article dans un fichier séparé que vous pourrez consulter en cliquant sur le lien suivant : https://www.dropbox.com/s/6k5hb0wuuqp4mvy/Linky%20un%20maire%20au%20tribunal.pdf?dl=0

Note : une fois sur la page du site Dropbox, cliquez sur « Non merci » pour afficher l’article.

(1)  Il est bon de rappeler que les instances européennes ont été saisi du “dossier Linky et ses dangers”. Notre ministère de la santé attend donc que l’Europe se prononce avant de donner à son tour le feu vert officiel à l’implantation de ces compteurs. Et si ce feu restait rouge ? Impensable pour ERDF qui se moque de ces palabres administratives et semble assuré de son fait. Saurons-nous si le maire entend poursuivre son bras de fer ? Nouvelle affaire à suivre…

 

2 octobre 2016 Posted by | Environnement, Nuisances | | Un commentaire

Linky : le combat continue

P1120106_thumb.jpg

Cette nouvelle étape dans la lutte du pot de terre contre le pot de fer illustre la détermination du Collectif anti-Linky qui, s’il a peu de chance de gagner la guerre contre ERDF et ses mercenaires (OTI), peut, grâce à cette plainte, remporter une bataille encourageante pour la suite de son action.

A moins que le procureur de la République, prudemment, botte en touche…

Linky plainte déposee

21 septembre 2016 Posted by | Environnement, Nuisances | | Un commentaire

ERDF – OTI : passage en force

Photo : http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-dossier-refus-du-compteur-mouchard-linky-et-actions-85960664.html

Je vous avais promis de vous tenir informé(e) des suites données à ma rébellion contre le nouveau compteur Linky à la dangerosité évoquée sur le Net. Bien que l’Europe, saisie d’une plainte officielle mettant en doute l’innocuité de cet appareil, ne se soit pas encore prononcée, ERDF retranchée derrière son prestataire de service OTI France, continue de s’assoir sur les revendications de quelques irréductibles contestataires.

Pour en revenir à mon cas, voici un bref rappel des faits, et la fin du bras de fer. Après avoir été informé de l’opération d’installation de nouveaux compteurs dans la région, j’avais informé ERDF que je ne souhaitais pas être équipé de ces appareils dans l’attente de l’avis de Bruxelles. Contacté plus tard par la société OTI qui m’informait du passage imminent de ses techniciens dans mon quartier, je lui avais signifié mon opposition par courrier. Faisant fi de tout cela, vendredi 29 juillet 2016, une voiture OTI à fait irruption dans ma propriété profitant du portail resté ouvert pendant mon absence. C’est mon épouse qui a donc dû dialoguer avec 2 techniciens déterminés cette fois à ne pas retourner bredouille de leur déplacement. Après de longues palabres et des arguments discutables, mon épouse s’est résolue à éteindre l’ordinateur familial, préalable à l’arrêt du vieux compteur, le temps de la mise en place du nouveau. Mes doubles de lettres adressées à ERDF et OTI France, scotchés sur le vieux compteur n’ont pas entamé la détermination des opérants qui les ont décollées comme de vulgaires affiches électorales. (Voir ci-dessous, mon boîtier électrique avant et après le passage des hommes de main d’ERDF.

Le hasard n’a pas voulu que je rencontre ces gens. Il a peut-être eu raison. Reste le regret de n’avoir pas pu écrire un nouvel épisode contestataire de cette guéguerre avec l’arbitraire. Quoi qu’il en soit, si vous vous trouvez en pareille situation, ne lâchez pas ! Si on vous menace d’installer l’appareil, même votre ordinateur en marche, menacez-les d’une panne possible de votre disque dur et d’une réinstallation de Windows à leurs frais. Cela leur donnera peut-être à réfléchir. 

 

P1120106

 

P1130029

 

Et hop, voilà le travail ! Non mais sans blagues !

 

 

 

31 juillet 2016 Posted by | Environnement, Nuisances | , | 4 commentaires

LINKY (Suite) – Le pot de fer contre le pot de terre ?

   P1120106

Photo : Anonyme sur Internet et Photo personnelle

Vous êtes peut-être opposé(e) au remplacement de votre “vieux” compteur électrique – qui vous donne entière satisfaction – par le compteur Linky qui soulève beaucoup de polémiques (santé, intrusion dans votre vie privée). Si ce compteur n’est pas encore installé chez vous, sachez que n’êtes pas trop tard pour informer par courrier, ou courriel, ERDF de votre désapprobation et que contrairement à ce qu’affirme cette entreprise vous n’êtes nullement obligé(e) d’accepter ce changement (voir l’article ci-dessous). Malheureusement ERDF qui se cache derrière un sous-traitant (OTIfrance) fait le forcing en se disant “on comptera les irréductibles après la bagarre”.

Pour ma part, j’ai informé ERDF de mon refus par courrier fin avril et j’ai placé une copie le compteur. Peu après, j’ai reçu une lettre rassurante qui ne tenait absolument pas compte de mon opposition et récemment une lettre d’OTIfrance me disant que le remplacement de mon compteur était prévu dans le courant de la semaine 25. J’ai aussitôt informé par courriel ( Email : oti-france@oviance.com ) ce sous-traitant que j’étais opposé à ce remplacement en lui adressant copie de mon courrier d’avril à ERDF. J’ai aussi scotché copie de ce courriel sur le compteur. Maintenant, j’attends, et ne manquerai pas de vous tenir informé(e) de la suite donnée à ce bras de fer.

Linky droit de refus

11 juin 2016 Posted by | Environnement, Nuisances | , | 3 commentaires

Le compteur Linky est-il dangereux et … obligatoire ?

Photo : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Qu-est-ce-que-Linky.html

Bien qu’en cours d’installation avancée, le nouveau compteur Linky (1) qui permet de faire des relevés de consommation à distance, soulève la polémique.

Ce compteur émet un courant porteur en ligne (CPL) qui se superpose au signal électrique existant. Ce sont des nouvelles ondes électromagnétiques du même type que celles utilisées par les radios, télés, Smartphones, et Wifi qui vont donc se propager dans votre maison et s’y ajouter. Le problème est que ces ondes sont suspectées cancérigènes par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Selon PRIATERM association spécialisée dans ces ondes, on ignore beaucoup de choses sur la nocivité du signal CPL de Linky. Notamment les niveaux d’exposition. L’association signale par ailleurs qu’aucune étude d’impact n’a été réalisée avant la généralisation de l’appareil sur le territoire.

A sa demande, une expertise a été lancée en juillet 2015 par le ministère de la Santé, resté jusqu’à lors bien discret sur le sujet.

En attendant les résultats de cette étude, sous la pression d’ERDF, on s’agite dans certaines communes qui s’opposent à l’installation de Linky. A priori rien ne vous oblige à accepter son installation chez vous. Mais ce sera sans nul doute reculer pour mieux sauter car une opération ce cette envergure ne peut être vouée à l’échec. On prétextera certainement que ce nouveau signal n’est pas plus nocif que le Wifi et l’avis de l’OMS sera vite oublié.

Si vous souhaitez faire partie des frondeurs, voici une lettre de refus type particulièrement bien documentée.

Sentant la fronde monter, ERDF a adressé un courrier à tous les maires de France pour leur expliquer l’innocuité des ondes. Ce courrier a été doublé par un autre courrier de l’Association des maires de France qui a précisé aux premiers édiles que juridiquement il serait “risqué” de s’opposer au déploiement de Linky.

De son côté, Ouest-France ne reste pas inactif. Le quotidien relate les problèmes générés par le déploiement de Linky mais adopte volontairement une neutralité de bon aloi à l’égard d’ERDF qui s’offre une demi page de pub dans le quotidien du 26 mars 2016. Dans le commerce, il faut savoir ménager ses clients.

Pour vous “éclairer” sur le sujet voici quelques liens susceptibles de vous intéresser :

http://yonnelautre.fr/spip.php?article5220

http://www.mesopinions.com/petition/sante/retrait-installations-compteurlinky/17539

http://www.priartem.fr/

(1) Gratuit à la pose mais sera à régler sous une forme ou sous une autre.

26 mars 2016 Posted by | Environnement, Nuisances | , , | 9 commentaires

Encore un projet de carrière…découvert par hasard !

Photo : http://www.ladepeche.fr/

Voici un article du Canard enchaîné (26/11/14) qui devrait rappeler de mauvais souvenirs aux opposants à l’extension de la carrière d’Arzano. Ces derniers grâce à leur détermination et au soutien des populations locale et environnante ont réussi à déjouer en 2012 les projets de l’entreprise Pigeon Bretagne Sud. Dans l’Ariège, un projet similaire est en cours et, en attendant les résultats de l’enquête publique, les habitants du petit village de Bédeilhac-et-Aynat voient se profiler une exploitation outrancière de 100.000 tonnes de roches dures par an et durant 30 ans ! Contrairement aux opposants d’Arzano, ils ont l’avantage théorique d’être situés sur un site classé en zone Natura 2000.

Réussiront-ils pour autant à préserver leurs tranquillité et activité touristique ? Rien n’est moins sûr. Affaire à suivre…

Carrière0001

(Un clic sur l’image pour l’agrandir).

30 novembre 2014 Posted by | Environnement, Nuisances | , | Laisser un commentaire

Le carrefour de l’enfer

Un fidèle lecteur de mon blog me demande de publier un article qu’il a rédigé sur les nuisances résultant des travaux d’aménagement du carrefour principal du bourg. Je profite de cette sollicitation pour inaugurer une nouvelle rubrique « La parole aux lecteurs » ouverte aussi, il va de soi, à tous ceux qui souhaitent formuler un droit de réponse.

Cliquez sur le document

12 mars 2014 Posted by | Environnement, Nuisances | | Laisser un commentaire

Méthanisation : où en est-on à Pont-Scorff ?

Photo : Co-Meth

C’est en 2010 qu’un projet d’implantation occulte d’un méthaniseur (1), initié par le maire sortant, a été découvert par le Collectif Citoyen Scorvipontain (CCS). Informé de ce projet, le CCS a entrepris une étude “d’utilité communale” présentant les avantages et inconvénients d’une telle réalisation. Au final, cette étude à montré que la viabilité d’un méthaniseur de 50.000 tonnes (par an), comme celui envisagé localement, dépendait d’une quantité importante de déchets que la commune avec une moyenne de 150 Kg par habitant était incapable de fournir. D’où les inquiétudes fondées du CCS de voir le bourg envahi de camions apportant des communes voisines la quasi totalité des déchets manquants avec leur lot de nuisances (bruits, embouteillages, odeurs …). Pour le CCS, la détermination du maire malgré ces nuisances ne pouvait se justifier que par l’intérêt de faire rentrer dans les caisses de la commune surendettée une redevance qui serait prélevée sur chaque tonne de déchet destinée au méthaniseur.

Une réunion publique organisée par le CCS le 8 novembre 2011 a lancé le débat auquel d’ailleurs s’est joint en tant qu’auditeur (?), le Responsable communal à l’environnement,M. Allot, qui partageait à l’époque l’analyse des “méthanisos sceptiques” (voir plus bas mon post de l’époque ) mais très vite on en a plus parlé et le projet est entré en hibernation.

Notre ministre de l’Agriculture du moment (Stéphane Le Foll), en visite au Salon Biogaz qui s’est tenu à Saint-Brieuc fin janvier 2014, a annoncé qu’à l’instar de l’Allemagne qui disposerait de 7500 de ces structures à méthane, la France, qui n’en aurait qu’une soixantaine, s’était fixé pour objectif d’en installer mille unités d’ici 2020. Les financements seraient organisés avec la participation des collectivités locales et, des allègements concernant les procédures administratives, beaucoup trop longues actuellement, seraient pris pour obtenir rapidement les autorisations de projet. Comme il y a loin de la coupe aux lèvres, le ministre, prudent, à précisé que des expérimentations de procédures plus souples seraient menées dans les préfectures d’ici … trois ans. En attendant, il aura bien été remplacé deux ou trois fois et rien ne dit que ses successeurs poursuivent cet objectif.

Comme on le voit, la méthanisation est dans l’air du temps. Les scorvipontains sont donc en droit de se demander si le projet en sommeil va se réveiller à l’occasion du renouvèlement de contrat du maire sortant ou pendant le mandat de son prochain successeur. Il serait bon que les prétendants à la Maison des Princes se prononcent clairement sur le sujet à l’occasion de la campagne qui démarre. Les pages de mon blog leur sont ouvertes s’ils le souhaitent.

Pour ma part je considère que la méthanisation apparait comme une bonne solution au traitement des déchets organique MAIS, compte tenu de la complexité des tenants et aboutissants (choix du site, accessibilité, mesures de sécurité, rentabilité, traitement des produits de récupération…), elle doit se concrétiser dans des conditions qu’il convient de préciser et de maitriser. Tout projet devrait donc obtenir l’approbation des citoyens dont la consultation me parait un préalable incontournable à toute décision.

(1) Pour en savoir plus sur le sujet je vous invite à visualiser un diaporama de la construction en Haute-Marne d’un méthaniseur de 4.500 tonnes, donc 10 fois plus petit que celui envisagé à Lann-Hir à Pont-Scorff, en allant à l’adresse : http://www.haute-marne.chambagri.fr/kit/environnement-energie/energie-et-agroressources/methanisation-a-la-ferme/lunite-de-methanisation-de-la-sarl-eurekalias.html.

5 mars 2014 Posted by | Environnement, Méthanisation, Nuisances | | 3 commentaires

Des camions en moins dans Pont-Scorff ?

Le commissaire enquêteur chargé de l’enquête publique portant sur l’ouverture d’une carrière à Arzano (Kerangouarec) a rendu ses conclusions. En formulant un avis défavorable il a donné raison au Collectif qui s’est créé pour s’opposer au projet. Une victoire qui n’a rien de définitif car il faut attendre maintenant l’avis du Préfet.

Si ce dernier écoute la vox populi  le projet sera définitivement enterré et ce sont des camions en moins qui traverseront le bourg de Pont-Scorff. Espérons que le bon sens triomphera des considérations bassement financières et remercions le Collectif pour le service rendu.

Voir l’article du quotidien Ouest-France (23/01/12 page 12) en cliquant ICI.

Photo : Agence Bretagne Presse

23 janvier 2012 Posted by | Environnement, Nuisances | | Laisser un commentaire