Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Une page d’écriture de notre ministre de l’Education nationale – 2 Phrases, 3 fautes !

 

Elle reconnait aussi avoir quelques problèmes avec les mathématiques. Manifestement les bases de cette élève ne sont pas acquises. Qu’importe, pour avoir le baccalauréat et être diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris, ce n’est pas apparemment un obstacle. Pour entrer à l’ENA c’est plus compliqué car elle a échoué à 2 reprises. Ils sont peut-être plus tatillons sur l’orthographe et les maths. Pour faire une carrière politique qui nécessite avant tout d’avoir du bagou, ce n’est pas non plus gênant. Quelques bons parrains et l’ascension est fulgurante.

Le journal Sud-Ouest n’a vu qu’une seule faute et oublié les accents. Ils sont gentils avec la ministre. La voici, le 13 janvier 2017, en plein exercice de dictée.

Signature du livre d’or de l’École de Gendarmerie de Tulle le 13 Janvier  2017 14h17

 

image

 

image

 

 

« le personnel » est invariable

professionnalisme et non professionalisme

impressionnant et non inpressionnant

 

Voir ; http://www.sudouest.fr/2017/01/16/quand-najat-vallaud-belkacem-laisse-un-mot-avec-une-faute-d-orthographe-3109666-4776.php

 

Publicités

21 avril 2017 Posted by | Français, Ministre | | Un commentaire