Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Une rave-party à Pont-Scorff !?

image

Photo : http://images.midilibre.fr/images/2012/09/04/la-couteuse-sonorisation-pourrait-etre-saisie-par-la_442320_510x255.jpg

En ces moments sacrés de Toussaint où la “vieille France” rendait hommage à ses disparus et les païens à Halloween, une bande de sauvageons iconoclastes, au mépris du repos d’honnêtes citoyens, s’est installée en périphérie de notre belle commune pour se livrer à une débauche de gesticulations frénétiques rythmée par une musique assourdissante.

C’est dans le quartier du Templo qu’ils ont jeté leur dévolu pour installer baffles et table de mixages pour la plus grand joie des riverains qui ont promptement alerté la marée-chaussée.

Je vous relate là un fait divers local auquel je n’ai pas assisté, mais rapporté dans la commune par des scorvipontains excédés. Je puis seulement confirmer que dès potron-minet  j’ai été réveillé par des “boum-boum” inhabituels qui témoignaient de la réalité du rassemblement festif. On aurait dit les tam-tams d’une tribu Cheyennes se préparant à prendre le sentier de la guerre. La cavalerie arrivée sur les lieux, faute d’un effectif suffisant, n’a pu mettre fin au tapage nocturne et disperser les bruyants teuffeurs. Ce n’est qu’en fin de concert quand la troupe a plié bagages que des interpellations auraient eu lieu.

Si vous avez été concerné(e) par cette fête impromptue ou si vous disposez d’informations complémentaires, n’hésitez pas à vous exprimer dans la rubrique commentaires de ce blog.

 

Publicités

4 novembre 2017 Posted by | Campagne, Pont-Scorff | | 5 commentaires

PONT-SCORFF : végétation luxuriante à la campagne

P1080164   P1080166  P1080167

Photos : Jean Lescop

Alors que dans les communes voisines, les talus font l’objet de coupes violentes qui s’apparentent par secteurs à de véritables labourages, dans la campagne scorvipontaine (Bretaudis, Kereven), la végétation bénéficie d’un régime particulier qui lui permet de se développer en toute tranquillité.

Renseignements pris à droite et à gauche, la machine dévolue à l’entretien des routes de la commune serait en panne. Elle serait même sur le pont mais depuis le temps qu’elle s’y trouve on peut s’interroger sur la nature du problème ou de l’efficacité des réparateurs.

L’incident n’est pas en soit de nature à perturber le quotidien des riverains. Si l’on ne voit plus les champs de blé, ce n’est pas grave. Néanmoins, par endroit et notamment dans les intersections et virages, la visibilité réduite peut être à l’origine d’accidents. Des précédents graves ont impliqué la responsabilité des communes dans ce genre de négligence; notre équipe municipale devrait en tenir compte.

 

25 juin 2017 Posted by | Campagne, Pont-Scorff | | 4 commentaires