Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Le grand Steeple-Chase de l’Elysée

Course elysée 4

Photo (légèrement modifiée) : http://www.mediaguide.france-galop.com/

Echaudé par le fameux discours du Bourget de François Hollande “Moi Président”, je l’avoue je n’ai pas été tenté de mettre mon nez dans les programmes des candidats à la présidentielle. Je sais par expérience que les propositions ne sont en réalité que des promesses et que peu d’entre elles seront tenues. Néanmoins, par l’intermédiaires des moyens d’informations, je capte de-ci de-là dans les programmes des uns et des autres des propositions originales qui, rassemblées, auraient pu constituer un vrai programme digne d’intérêts. Malheureusement il n’y a pas de candidat de synthèse et il faudra donc que je me contente de la portion congrue.

Plus qu’aux programmes je me suis alors intéressé aux participants à la course un peu comme un turfiste qui jauge les jockeys et les chevaux avant de parier.

Dans la course à handicaps à l’Elysée constituée de 11 partants, on sait déjà que 7 d’entre eux ne seront pas à l’arrivée. Les bookmakers, à raison, donnent peu de chance à Poutou, Arthaud, Cheminade, Asselineau,  Dupont-Aignan, Lassale et Mélenchon.

Parmi les 4 prétendants restant 2 se voient lourdement handicapés. Fillon, toque bleu blanc rouge, grand favori il y a encore peu de temps s’est vu “alourdi” par l’affaire Pénélope Gate et d’autres arrangements. Hamon, jeune étalon, défendra la casaque rose de l’écurie socialiste. Son manque d’expérience le pénalise aussi lourdement et cette course ne sera pour lui qu’un galop d’entraînement en vue de la prochaine élection du Secrétaire général du PS.

Le troisième prétendant à la victoire est une femme (jument m’apparait péjoratif) très expérimentée qui portera la couleur bleu Marine du Front national. Longtemps donnée en tête des pronostiques, beaucoup de parieurs comptent sur elle, la côte de son écurie étant en constante augmentation depuis plusieurs compétitions.

Reste le grand favori donné par toutes les gazettes spécialisées et le mieux placé, car à la corde. Il a pour nom Macron et n’a pas suivi une éducation traditionnelle comme ses concurrents. En plus, il est jeune, fringant et serait issu d’un élevage “Geek” et “2.0” qui produit des valeurs sûres très à la mode. Il est drivé par une femme répondant au nom de Brigitte qui saurait parler aux chevaux. Cet attelage sera-t-il suffisant pour masquer son manque de compétitions ?

Derrière le couple Macron/Brigitte se cacheraient de riches propriétaires qui, selon le document que je vous propose auraient manœuvré pour favoriser leur poulain. En d’autres termes, ils auraient truqué la course en lui attribuant des performances usurpées et en dénigrant ses principaux rivaux. A la lecture de ce document vous pourrez vous faire votre propre opinion.

Quel que soit le gagnant le 7 mai, il est peu probable, même en ayant misé sur le bon cheval que vous en tiriez de grands rapports. Sourire

26 mars 2017 Posted by | Elections, Présidentielles | | 2 commentaires

Linky – UFC-Que choisir trahit ses engagements

image

Photo : philosophie.fr

Pour la plupart des médias qui “offrent”, moyennant finances bien sûr, des pages de leur magazine aux riches annonceurs, il doit être difficile de choisir entre leurs propres intérêts et le souci d’objectivité qui doit les animer dans le traitement des sujets. Imaginez un instant le plus grand quotidien de France – Ouest-France pour ne pas le nommer – se voyant commandé une page entière par Enedis (ex ErDF) pour vanter les mérites de la société et, quelques pages plus loin, appuyer la démarche citoyenne d’un groupe de contestataires vitupérant contre les nouveaux compteurs Linky. Impensable au risque que perdre le client ! Résultat : des articles en demi teinte laissant planer le doute et ne contrariant nullement le riche annonceur.

Cette situation que l’on pourrait qualifier d’embarrassante n’a nullement perturbé la célèbre revue UFC-Que choisir qui, après avoir dénigré les nouveaux compteurs Linky dès 2015 a retourné sa veste pour protéger ses propres intérêts. C’est ce que rapporte le site anti-k dans un article qui explique les raisons de ce retournement aussi soudain que suspect. Il fallait quand même oser de la part d’une institution supposée tout entière consacrée à la défense des consommateurs.

L’information des consommateurs, un prétexte pour se faire de l’argent ?

 

image

24 mars 2017 Posted by | EDF, Environnement | | Un commentaire

Chuck Berry n’est plus…

Ashampoo_Snap_2017.03.19_22h50m27s_001_

Photo : Extraite d’un concert présenté sur Youtube

Mais ses tubs vont perdurer tant que le rock vivra. Un père, une légende du rock, un virtuose de la Gibson.

De nombreux hommages lui ont été rendus à la radio mais quoi de mieux qu’une petite vidéo pour l’immortaliser ?

Un spécialiste du rock m’adresse le lien d’un de ses concerts que je qualifierais de plus intime et cool (1h20) et qui permet de mieux apprécier les talents de ce merveilleux chanteur et guitariste (attention le film ne démarre que 18 secondes après son lancement).

Je vous donne le lien au cas où… https://www.youtube.com/watch?v=YtrOr3WKmyY

Salut l’artiste.

 

 

20 mars 2017 Posted by | Musique, Sixtees | | Un commentaire

La Culture en friche

image

Photo : http://www.lalsace.fr/actualite/2017/03/07/pharrell-williams-fait-officier-de-l-ordre-des-arts-et-des-lettres

Pendant que le gouvernement en toute discrétion prépare ses cartons pour faire place nette à la future équipe qui dirigera le pays dans quelques semaines et alors que les ténors socialistes s’interrogent sur l’opportunité de se rallier au panache blanc de l’ex banquier Emmanuel Macron, il est réconfortant de constater qu’il y a encore des membres du gouvernement qui, indifférents à la fin du quinquennat, se consacrent corps et âme à l’exécution de leurs missions.

C’est à deux Secrétaires d’État que je fais allusion. Madame Juliette Méadel (Aide aux victimes) et madame Audrey Azoulay (Culture) dont les noms ne vous disent peut-être pas grand chose. Il est vrai que ces femmes sont depuis peu aux responsabilités et donc peu connues. Bien que la première fréquente beaucoup les médias en ce moment, c’est à la seconde que je vais brièvement m’intéresser car elle a fait montre le 7 mars 2017 d’une initiative qui force le respect.

Prenant son rôle très au sérieux, cette dame honorait dans les luxueux palais de la République un grand chanteur américain répondant au nom de Pharrell Williams. Vous connaissez ? Rien à voir avec les poires du même nom. Il s’agit du « célèbre » interprète de la chanson ”Happy” qui, pour l’ensemble de son œuvre et aussi pour son soutien après les attentats de Paris, recevait la plus haute distinction que la ministre pouvait lui attribuer : Officier de l’Ordre des arts et des lettres. Je précise pour celles et ceux qui l’ignoreraient que cette distinction récompense « les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde ». Rien que çà !

Alors là, je dis chapeau mon gars ! (chapeau qu’il porte ordinairement et que pour la circonstance on lui a demandé d’ôter). La sous-ministre s’est fendue d’un long discours avant que le récipiendaire ne lui réponde en balbutiant quelques mots de remerciement. Un grand moment surréaliste qui laisse pantois. J’invite madame Azoulay à méditer la phrase de Gustave Courbet : “L’État est incompétent en matière d’art”. Si la ministre avait fait sienne cette citation il est probable que la cérémonie, pour ma part sans réelle utilité si ce n’est dépenser les crédits du ministère, n’aurait pas eu lieu et, personne ne s’en serait plaint. Voir la vidéo ci-après extraite de l’émission Quotidien sur TMC. Vous noterez en toute fin du reportage avec quel mépris le ridicule et l’insignifiant d’un défilé de mode piétinent les tables du Savoir à la bibliothèque de France. Affligeant !

 

A l’attention de celles et ceux qui seraient passionné(e)s par le sujet voici :

13 mars 2017 Posted by | Décorations, Politique | , | Un commentaire

LINKY : un courant porteur… d’embêtements

image

Photo : http://danactu-resistance.over-blog.com/2016/08/linky-c-est-toujours-non.html

Le Canard enchaîné” du 22 février 2017 (voir ci-dessous) rapporte la mésaventure d’un client Engie (ex EDF) qui, aussitôt équipé du nouveau compteur Linky, a vu son congélateur rendre l’âme.

Rattrapé avant qu’il ne disparaisse, le technicien s’est déclaré incompétent pour aider l’infortuné client. Prétexte invoqué : il ne pouvait intervenir en aval du compteur. De vous à moi, en supposant qu’il ait eu cette possibilité, je vois mal ce qu’il aurait pu faire pour dépanner l’appareil.

Au final, après réparation et une facture de 306 €, Enedis (ex ERDF), la filiale d’EDF chargée de la mise en place des compteurs, a dégagé sa responsabilité arguant que : ”le lien de causalité n’est pas démontré .

Linky le bien nommé, un lien manifestement étroit et chaleureux qui uni EDF à ses clients !

Si une telle mésaventure vous arrive, contactez sans détours l’association des Citoyens éclairés de Lanester sur le site :  http://www.lescitoyenseclaires.org/. Ils sauront vous indiquer la marche à suivre au mieux de vos intérêts.

 

Linky flingue les congélateurs0001

28 février 2017 Posted by | Environnement, Nuisances | , | Un commentaire

Montée de l’intégrisme dans la communauté musulmane : Fillon 1 – Hamon 0

image

Photo (anonyme)

Parmi les nombreuses préoccupations des français, la montée de l’intégrisme musulman tient une bonne place. Le sujet, de nature à diviser, est peu évoqué. Les médias restent donc discrets tout comme les élites politiques. Fillon s’est prononcé lors d’un discours à Biarritz : “c’est ce problème-là qui doit être réglé” disait-il, sans préciser comment. En parler c’est déjà agir diront les plus optimistes. En cette période de promesses, l’important est de garder confiance. Voici l’extrait destiné à rassurer et convaincre.

 

 

De son côté Benoît Hamon, le ti zef, ne semble pas préoccuper par cette menace comme le montre la seconde vidéo insérée dans ce billet. Il est même favorable au vote des étrangers. Deux positions diamétralement opposée qui devrait permettre à quelques uns d’avancer dans le choix complexe du candidat présentant le profil idéal pour faire un bon président. Sourire

 

27 février 2017 Posted by | Intégrisme musulman, Politique | 3 commentaires

La vérité se cache derrière les non-dits

188841-agent-frontalier-americain-roule-pres

Photo : http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201008/13/01-4306329-600-millions-pour-resserrer-la-frontiere-etats-unis-mexique.php

Mon propos n’est pas de défendre le personnage atypique et inquiétant qu’est Donald Trump mais d’apporter quelques précisions utiles quant à son projet, tant décrié, de muraille entre les USA et le Mexique. A entendre les journalistes il serait le principal coupable de cette aberrante entreprise.

Pourtant l’idée n’est pas de lui. Il est simplement dans la continuité de ses prédécesseurs, ce que les journalistes “oublient” de préciser. Explication : cette barrière qui se veut infranchissable, résulte d’un accord entre les deux pays afin d’une part de juguler l’émigration clandestine qui prive le Mexique de ses forces vives et, d’autre part, pour mettre un frein à l’activité des narcotrafiquants.

La mise en chantier de  ce mur remonte à 1994 sous l’ère Bill Clinton. L’édifice à l’époque devait avoir trois mètres de haut et présenter des miradors à intervalles réguliers.

Une loi (Secure Fence Act), approuvée par 68 % des américains, a été votée par 80 sénateurs sur 100 en 2006 pour renforcer le mur. Parmi les votants favorables un certain Barak Obama sénateur de l’Illinois.

On pourrait appliquer à certains journalistes, trop pressés de traiter les nombreux sujets de l’actualité, la citation d’André Malraux :”La vérité d’un homme, c’est d’abord ce qu’il cache” en la modifiant légèrement pour dire ;”La vérité d’un journaliste, c’est d’abord ce qu’il ne nous dit pas”.

21 février 2017 Posted by | Le mur USA-Mexique, Trump | Un commentaire

Pont-Scorff a adopté l’application Betterstreet

image

Photo : Ouest-France http://www.ouest-france.fr/bretagne/pont-scorff-56620/avec-betterstreet-signalez-tous-les-problemes-4798801

Saluons l’initiative de la mairie de Pont-Scorff qui vient d’instituer un nouveau mode de communication avec ses administrés. Désormais, en cas de problème ou de souci un petit texto « Betterstreet »  à la mairie et hop ! voici l’équipe municipale instantanément informée.

Le principe de fonctionnement est bien expliqué dans l’article de l’Ouest-France (du 11 février 2017) voir le lien ci-dessus.

Mais tempérons notre enthousiasme. L’application ne résout pas tous les problèmes. En allant sur le site qui la présente on s’aperçoit qu’elle ne se rapporte qu’à certains domaines du quotidien bien définis comme ceux énumérés ci-dessous :

image

Gros avantage quand même : plus besoin de se rendre en mairie pour des problèmes en lien avec ces domaines.

On peut supposer qu’à réception de la requête une priorité sera affectée en fonction de l’urgence du problème signalé.L’application, dite collaborative, précise que le citoyen sera tenu informé de l’évolution de son dossier.

Betterstreet apparait comme une expérience originale et prometteuse qu’il faudra rapidement tester.

Pour les non initiés aux applications sur téléphone portable, reste le téléphone traditionnel ou… le passage en mairie.

Quoi qu’il en soit, l’équipe municipale affiche une réelle volonté d’agir vite pour la plus grande satisfaction des scorvipontains « branchés ». En attendant les retours de cette nouvelle expérience, c’est déjà un réel progrès que de se savoir écouté.

Pour les scorvipontains intéressés par Betterstreet, l’application est consultable et téléchargeable ici :

N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences dans les commentaires de ce blog.

20 février 2017 Posted by | Au quotidien, Pont-Scorff | | 4 commentaires

La prescription pénale ramenée à 12 ans pour les délits financiers !

image

Photo : http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/01/11/les-delais-de-prescription-penale-vont-etre-doubles_5060859_1653578.html

Bonne nouvelle pour les magouilleurs de la Finance. En pleine affaire Fillon, les députés ont voté le 11 février 2017 un amendement modifiant la prescription pénale.

Pour les abus de biens sociaux, les détournements de fonds et les autres délits financiers, les délais de prescription ne partiront plus désormais de la date où ils ont été découverts mais à compter du jour où ils ont été commis. Une manière de s’en éloigner le plus possible facilitée par un nouveau délai qui ne pourra plus excéder 12 ans. Une aubaine pour nos Madoff en herbe qui souhaitaient enterrer rapidement leurs vieilles affaires !

Dans le cas de Pénélope Fillon, par exemple, les enquêteurs ne pourront plus revenir sur la période 1998 – 2005.

Curieusement, dans cette loi, toutes les autres infractions voient leurs délais de prescription doublés. Bizarre non ? De là à penser que les députés auraient voulu venir en aide à des petits copains inquiets comme l’affirme “le Canard” du 15 février 2017 (voir ci-dessous), c’est prêter de mauvaises intentions à nos représentants dont on connait la probité exemplaire..

 

Parlement

 

20 février 2017 Posted by | Affairisme, Politique | | 6 commentaires

Fillon persiste et signe…pour une place de troisième ?

Photo : http://www.bbc.com/news/world-europe-38049636

Je n’ai pas l’intention dans ce court billet de revenir sur la polémique entre François Fillon et les médias. L’essentiel a été dit je crois, et les français ont eu le temps de se forger une opinion…bien que l’affaire peut encore réserver de nouveaux rebondissements.

Une chose est certaine, M. Fillon ne dispose plus aujourd’hui de l’aura qu’il affichait au soir du second tour des primaires de la Droite. Déjà, peu de temps après ces heures de gloire, son image s’était écornée par sa position très libérale sur les économies à réaliser pour la sécurité sociale. Elle s’est franchement dégradée avec les suspicions d’emplois fictifs qui pèsent sur sa famille.

Aujourd’hui, il souhaite coûte que coûte se maintenir dans la course à l’Élysée mais avec un handicap qui risque de le priver du sprint final avec Marine Le Pen (donnée placée au second tour). Les encartés et supporters de la Droite ont à mon avis du souci à se faire pour leur champion. La question reste posée de son remplacement par un homme providentiel issu d’un hypothétique plan “B”. Ce dernier bien qu’il n’aurait pas le plébiscite des 4 millions de votants de la primaire, offrirait l’avantage d’être “plus présentable” et d’assurer l’alternative Gauche/Droite que les français semblent apprécier.

Il ne reste que quelques jours aux LR pour réagir. Prendront-ils le risque d’être battus par Emmanuel Macron lors du premier tour des Présidentielles ?

Suspens, et affaire à suivre …

13 février 2017 Posted by | Politique, Présidentielles | | 4 commentaires

L’art et la manière de traiter un sujet sérieux superficiellement

image

Photo : http://www.lemonde.fr/politique/visuel/2013/07/10/le-montant-de-la-reserve-parlementaire-enfin-devoile_3445469_823448.html

C’est ainsi que l’on pourrait qualifier la façon dont a été présenté la réserve parlementaire par le journaliste du quotidien Ouest France dans son édition des 14 et 15 janvier 2017.

Dans cet article il s’agissait de montrer le bon usage d’une somme d’argent (130.000 € quand même !) attribuée par l’Etat aux députés à l’attention de divers bénéficiaires privilégiés. Le lecteur a pu apprendre ainsi comment les 6 députés morbihannais ont réparti leur cagnotte en 2016 au niveau de leur circonscription. M. NOGUES  valorise les initiatives locales, M. LE RAY donne la priorité aux associations, M. LE ROCH est équitable avec les communes, M. PELLOIS soutient le bénévolat, M. ROUILLARD penche pour l’éducation, le sport et la solidarité, quant à M. MOLAC, il soutient les petites communes. 

On aurait envie d’applaudir des deux mains devant tant de générosité de la part de nos représentants mais ce serait aller vite en besogne car le brave journaliste, faute de place sans doute, a omis de préciser que :

–  Cette somme doit être attribuée sous certaines conditions « oubliées » (voir un précédent billet consacré à ce sujet en 2015).

–  L’ensemble de la dotation allouée n’a pas obligation à être distribuée et que par conséquent le parlementaire peut en garder un peu (?) pour lui.

–  La somme en question n’est pas uniformément répartie entre tous les députés. Le Président (sur le perchoir) dispose de 520.000 €. Les questeurs, les présidents de groupe, les présidents de commission et les vices-présidents de 260.000 €, les membres du bureau de 140.000 €.

–  Certains parlementaires, par le biais d’associations, de fondations ou autres, favorisent des membres de leur famille œuvrant dans ces organisations.

–  Les sénateurs bénéficient aussi de cette réserve mais pour savoir ce qu’ils en font il faut se renseigner sur Internet en attendant que le quotidien leur accorde aussi un article.

Pour compléter sa présentation, le journaliste aurait pu justement diriger le lecteur vers le site de la chambre des députés. Je vous invite à vous y rendre, vous irez de surprises en stupéfactions .

Les réserves parlementaires des députés et sénateurs (qui représentent quand même respectivement 90 et 55 millions euros) relèvent d’un procédé d’un autre âge. Nos parlementaires en répartissant à leur bon gré (on pourrait dire sans réserves) cet argent fruit de nos impôts, s’adonnent à une forme de clientélisme insupportable. A quand la véritable abolition des privilèges ?

 

19 janvier 2017 Posted by | Politique | , , | 5 commentaires

Primaire de Gauche pourquoi ?

image

Photo : http://www.lalettredegalilee.fr/la-sante-dans-les-primaires-de-gauche-les-7-candidats-ont-livre-leur-programme-ou-presque/

Nul besoin d’être fin politologue pour affirmer qu’il n’y aura pas de candidat issu de la Primaire de Gauche au second tour de l’élection présidentielle en mai prochain.

Le quinquennat catastrophique de Hollande, les promesses non tenues, son mépris à l’égard des sans-dents, ses aveux calamiteux aux journalistes du monde sont autant de bonnes raisons pour pronostiquer un échec assuré pour celui ou celle qui aura la malchance d’être désigné(e) comme représentant(e) d’une gauche à l’agonie. Les 7 mercenaires auront beau se démener et promettre des jours meilleurs, il est peu probable qu’ils arrivent à convaincre les français, même de Gauche.

Pour le “vainqueur” ou plutôt le malheureux élu, la défaite sera quand même porteuse d’espoir. Il aura de bonnes chances d’être désigné Secrétaire général du parti et pourra donc envisager de concourir en meilleure place cette fois à la présidentielle de 2022. Certains affirment, peut-être à raison, que la traversée du désert risque de s’étaler sur 2 présidentielles. Il est vraisemblable effectivement qu’il faudra beaucoup de temps avant que les français oublient ce qu’est une gauche libérale.

Pour les autres impétrants (comme dirait Montebourg) dont la présence pourrait faire penser à de la figuration inutile tant leurs chances sont minimes, rien n’est perdu non plus. Leur participation est pour eux une super opération de communication très utile en vue des législatives qui approchent.

Pour les vrais gens de Gauche, il reste un dernier espoir en mai prochain; un afflux important de voix sur le candidat libre Mélanchon donné 4 ème par les sondages mais que je vois gagner une place quand le bon peuple aura compris que le séducteur Macron n’a rien d’un messie.

La course pour le grand prix de l’Élysée reste ouverte. Mais les mises des parieurs rapporteront-elles ? Rien n’est moins sûr.

16 janvier 2017 Posted by | Politique, Présidentielles | | Un commentaire

Vive le français 2.0 !

image

Photo : http://www.deridet.com/Les-joies-de-la-langue-francaise_a3911.html

C’est à ces petits détails que l’on mesure le sérieux et la qualité des services de l’État. Si l’on peut admettre que l’euphorie d’un réveillon, peu ou prou bien arrosé, autorise quelques entorses à notre langue, quand on officie au niveau de la communication officielle de l’Élysée on pourrait veiller à respecter quelques principes élémentaires comme :

– Attendre la fin de son travail avant de commencer à picoler.

– Relire ses textes avant de les publier.

– Choisir des collaborateurs après s’être assuré qu’ils maîtrisent le b.a.-ba de notre langue… même avec un coup dans le nez ! (il y aurait sûrement des volontaires pour le test Rire ).

Dans le cas présent, évoqué à la radio et par le “Canard” du 4 janvier 2017 (voir l’article ci-dessous), apparemment les collaborateurs du Président ne valent pas beaucoup mieux que leur patron qui par ailleurs, après une quinzaine années d’études, voire plus, n’est pas fichu de parler correctement l’anglais. Il est vrai, à sa décharge, qu’aucun examen professionnel pour le poste de Président de la République n’est exigé.

 

Fautes de conseillers Elysée voeux 2017

 

La maltraitance de notre langue sévit aussi en des lieux où on est surpris de la trouver. Voyez le bulletin de notes de 2013 d’un de mes petits enfants. Pour celles et ceux qui auraient quelque difficulté à lire le texte, je reproduis in extenso l’appréciation de l’instituteur : « Toujours excellent !!! Un petit bémol toutefois, ton comportement avec certains enseignants pourraient être améliorer (prise de parole, gaudriole, …) ».

 

Fotes dortograf

10 janvier 2017 Posted by | Enseignants, Français | | 4 commentaires

Agenda 21 et Linky vus par Rosa Koire – Des outils au service de la mondialisation

image

Photo (page à traduire) : https://chemtrailsplanet.net/2013/11/16/agenda-21-and-the-chemtrails-connection/

Vous serez certainement nombreux à faire montre de perplexité, voire me considérer atteint de paranoïa à la lecture de la vidéo qu’un ami m’a récemment adressée et que je publie ci-dessous. Il est vrai que d’ordinaire, je m’attarde plutôt sur les petits défauts du quotidien. Cette fois, il est probable que vous classiez ce document dans le genre fiction; et pourtant, à bien y réfléchir…

A l’attention de celles et ceux qui n’auraient pas été “préparé(e)s” par la lecture de mon billet précédent sur le “gel des prairies”, je vous propose deux citations complémentaires dont la méditation devrait vous aider à accréditer le témoignage pour le moins extravagant de madame Koire :

« En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut-être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. » (Franklin D. Roosevelt)

« Le monde se divise en trois catégories de gens : un très petit nombre qui fait se produire les évènements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s’accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s’est produit en réalité. » (Nicolas Murray Butler – Président de la Pilgrim Society, membre de la Camegie, membre du CFR – Council on Foreign Relations)

 

La rubrique des commentaires vous est toujours ouverte, alors n’hésitez pas à vous lâcher.

 

6 janvier 2017 Posted by | Mondialisation | , | 2 commentaires

Bruxelles : ils sont devenus fous !

image

Photo : http://reinformation.tv/commission-europeenne-jean-claude-juncker-travail/

Coïncidence ou synchronicité, au moment où je m’apprêtais à publier un court billet que j’annonçais par ailleurs “particulier”, France 2, dans son journal de 20h ce 3 janvier 2017, consacrait quelques minutes à un sujet aussi irréaliste qu’ ahurissant sur les “quotas de prairies” décidés par la clique des irresponsables de Bruxelles.

Je me suis donc saisi opportunément  de ce reportage qui va vous permettre de mieux appréhender (accepter ?) le processus évoqué dans le sujet en préparation.

Une vidéo à voir absolument pour comprendre le travail de sape organisé par ceux qui œuvrent volontairement ou inconsciemment à l’appauvrissement de notre pays et de nos agriculteurs. Mais que fait Xavier Beulin le patron de la FNSEA ? Meunier tu dors ou tu es complice ?

Remarques : vous noterez au passage l’introduction souriante de M. Pujadas qui pouvait laisser supposer que nous allions assister à une fête champêtre. Par ailleurs l’agricultrice choisie pour illustrer le sujet, ne fait partie des paysans les plus à plaindre (140 hectares, 40.000 euros d’aide) mais les petits ?. L’Europe continue d’imposer ses exigences à coup de subventions.

 

 

 

4 janvier 2017 Posted by | Agriculture, Bruxelles | | 3 commentaires