Le blog de Jean de Pont-Scorff

Une autre manière de voir les choses !

Reprise de mes billets – Macron a été élu par défaut et par 1 Français sur 5 !

image

Photo : http://www.bbc.com/news/world-europe-37221220

Chers fidèles followers, ce petit mot pour m’excuser du silence assourdissant dont j’ai fait preuve ces dernières semaines. A ceux qui se sont inquiétés pour ma santé, je les rassure, mon état général n’est pas en cause bien que les séquelles de ma chute de 2014 continuent de m’embarrasser sans m’empêcher pour autant de pianoter. Aux autres fidèles, je pense qu’ils ont deviné qu’un surcroît de tâches et d’activités pouvaient expliquer mon mutisme. Ils ont vu juste.

Depuis mon dernier billet qui remonte au 3 mai dernier, les sujets d’actualité n’ont pourtant pas manqué et j’avais bien sûr pour chacun d’eux un point de vue à exprimer. Ce silence m’a permis de constater néanmoins que la richesse (abondance ?) de l’Actualité est ainsi faite qu’elle nous permet de passer d’un évènement à l’autre sans que l’on ait le temps de l’analyser comme il se devrait.  Noam Chomsky, le linguiste américain, considère que pour détourner l’attention du public et donc de l’empêcher de s’intéresser aux connaissances essentielles, il faut le noyer sous un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. Cette méthode est, selon lui, la première stratégie de manipulation des masses utilisée pour maintenir les gens dans l’ignorance et la médiocrité.

Pour ce qui nous concerne, nous Français, quelques évènements importants ont marqué ma période de mutisme. A l’occasion des présidentielles la Droite comme la Gauche ont implosé (explosé ?). Emmanuel Macron en a profité (à moins qu’il n’ait été téléguidé par je ne sais qui) pour tirer les marrons du feu, aidé par Marine Le Pen qui s’est “suicidée” publiquement au cours du débat télévisé qui opposait les deux impétrants. Certains se sont même demandé si elle ne s’était pas volontairement faite Hara-kiri devant des supporters abasourdis.

Quoi qu’il en soit, Emmanuel Macron est désormais aux commandes et c’est de lui et de ses copains que l’on va beaucoup parler pendant les prochains mois. Avec 66% des suffrages exprimés on pourrait penser que sa victoire ait été nette et sans bavures. En réalité comme l’indique le journaliste Raphaël Stainville dans l’hebdomadaire Valeurs actuelles du 11 mai dernier, si l’on comptabilise les abstentions, les bulletins nuls et blancs, seuls 20.753.798 français ont voté Macron, soit environ 43% des inscrits. Pour ces votants, leur choix ne s’est pas fait par adhésion à sa personne ou son programme mais par rejet comme le montre une enquête IPSOS qui fait apparaître que 60% des votants Emmanuel Macron ont voté contre Marine Le Pen. Ce qui, après un rapide calcul, ramène le nombre de vrais “Macronistes” pur jus à 8.301.519. Soit 17,45% des français inscrits sur les listes électorales (47.581.118).

On comprend mieux l’enthousiasme modéré des Français le soir de sa victoire et le scepticisme des commentateurs politiques sur la durée de son état de grâce. Mais comme disent ces derniers, laissons-lui le temps de prendre ses décisions avec ou sans l’opposition des députés dont la Chambre “macroniste” est annoncée largement majoritaire. Gageons néanmoins qu’avec si peu de supporters et l’emploi de la manière forte (les ordonnances) le succès du vainqueur soit de courte durée.

 

Publicités

9 juin 2017 - Posted by | Elections, Politique |

2 commentaires »

  1. Bonjour Jean, d’accord à 100% avec cet article. Pour le 2ème paragraphe, c’est pas nouveau « Panem et circenses » de l’empire romain ou « L’entrée au despotisme est quelquefois douce et riante » de Jean-Paul Marat (Les chaînes de l’esclavage, chapitre 7). Pour les élections présidentielles, ce système n’est pas du tout démocratique, il y a longtemps qui j’y ai renoncé. Enfin espérons un peu plus de démocratie dans les législatives…

    Commentaire par carabasse | 10 juin 2017 | Réponse

  2. Voter reste notre dernière liberté, les puissances de l’argent s’en passeraient bien, souvenons nous d’un certain référendum en 2005. Ce simple bulletin dans l’urne nous permet de choisir dans quel monde grandirons nos enfants. Voulons nous que les 340 multinationales continuent d’échapper à l’impôt ? Des usines à bidoche ou de vrais paysans ? Que se poursuive le dumping social, fiscal et environnemental ? Que le code du travail soit rédigé en chine ou aux USA ? Quant à la dette, elle débute en 73 par une loi dite « Pompidou Rothschild ». Autant de sujets sociétaux jamais évoqué dans la ferme des milles médias qui siphonnent le cerveau.

    Cependant, une autre politique est possible. Alors pour ou contre ce système, allez voter…

    https://www.bastamag.net/Comment-une-cooperative-laitiere-emancipe-les-agriculteurs-de-leur-soumission

    Commentaire par JP Plisson | 12 juin 2017 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :